Du "Chant de la Mer" au "Peuple Loup", le barde irlandais du dessin animé

  • Tomm Moore cultive dans sa dernière oeuvre, "Le Peuple Loup", son style de dessin animé à l'ancienne.
    Tomm Moore cultive dans sa dernière oeuvre, "Le Peuple Loup", son style de dessin animé à l'ancienne. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Publié le

(AFP) - Au Moyen-Âge, les forêts irlandaises avaient leurs bardes, aujourd'hui, elles ont Tomm Moore. Ce réalisateur a accédé à la reconnaissance en revisitant le folklore celte avec trois films d'animation marquants, tous nommés aux Oscars.

Très loin de l'animation 3D et des univers virtuels de Pixar, qui lui a soufflé la statuette en 2020 "Soul", Tomm Moore cultive dans sa dernière oeuvre, "Le Peuple Loup", son style de dessin animé à l'ancienne, empreint de poésie et ancré dans la nature. Ses décors, savant entrelacs de motifs géométriques, sont très travaillés.

Avec le "Cartoon Studio" qu'il a fondé et qui emploie aujourd'hui en Irlande 250 personnes, "on offre quelque chose de différent, dessiné à la main. Les gens sont de plus en plus nostalgiques de ces choses artisanales" tandis que "les gros studios doivent vendre des objets, faire quelque chose que tout le monde aime", raconte le réalisateur, barbe noire et cheveux en catogan, à l'AFP.

Une nouvelle fois, cet Irlandais pur jus, qui a grandi à Kilkenny, une ville médiévale du sud-est de l'île, puise avec son directeur artistique Ross Stewart dans le folklore local et les légendes païennes.

Le film raconte l'amitié entre deux fillettes que tout oppose : Robyn, fille d'un guerrier employé par les Anglais à éradiquer la dernière meute de loups qui hante la ville, et Mebh, issue d'une tribu mythologique, le "peuple loup", dont l'âme s'envole pour se transformer en canidé lorsqu'ils s'endorment.

Sauvage et libre, Mebh, à la recherche de sa mère disparue, vit en harmonie avec une nature menacée par les hommes. Fable initiatique entre ambiance moyenâgeuse et fantasy, le "Peuple Loup" montre l'amitié fusionnelle entre ces deux fillettes, qui vont trouver un but commun : sauver la nature.

- "Les enfants d'abord" -

Pendant la colonisation, "quand les Anglais ont décidé de tuer les loups et de couper tous les arbres, les Irlandais ont été symboliquement apprivoisés", déclare Tomm Moore. "On a perdu notre véritable connexion à la nature (de la même façon que) tant de traditions anciennes et indigènes ont été balayées" dans le monde.

Le réalisateur cultive le temps long : l'idée du film est née treize ans plus tôt, le script et le storyboard sont le fruit de deux ans de travail.

Admirateur évidemment de la légende de l'animation japonaise Hayao Miyazaki, il s'inspire aussi du compatriote de ce dernier, Isao Takahata, ou du Français Rémi Chayé ("Calamity").

Poétiques, "Brendan et le secret de Kells" (2009), "Le Chant de la mer" (2014) et "Le Peuple des loups" ne se veulent pas pour autant naïfs. Dans "Le Peuple loup", le petit héros a été remplacé par une fillette, pour donner un film "plus féministe, presque une métaphore +queer+ qui sortait du cliché du coup de foudre entre un garçon et une fille", souligne-t-il.

Car celui qui pense "kid's first" ("les enfants d'abord") et pourfend certains films indépendants qui "ont tendance à ne pas être funs" ne prend pas sa mission à la légère : s'adresser aux plus petits "est une grosse responsabilité", certaines images les marqueront des années.

Avec les nominations aux Oscars, l'entreprise de ce jeune grand-père de 44 ans, qui eu son premier enfant à 18 ans, a pris la voie rapide, s'ouvrant "les portes de gens d'Hollywood qui voulaient faire des choses en dehors du système".

"Cartoon Studio" est devenue une équipe "de classe mondiale" pour le quotidien britannique Guardian, quand le Irish Independent le décrivait en "David" face aux "Goliath" de l'animation, avant la dernière cérémonie des Oscars.

Après avoir travaillé avec Salma Hayek ("Le Prophète") puis Angelina Jolie ("Parvana, Une enfance en Afghanistan"), Tomm Moore réfléchit maintenant à un projet autour du droit des animaux, avec Joachim Phoenix et sa compagne Rooney Mara.

ETX Daily Up
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?