« Les assiettes aveyronnaises » : des bons d’achat pour une communication à la carte

  • Directeur général de L’Agence, Simon Perrot a présenté l’opération, à Paris, lors de « L’Aveyron en Seine ».
    Directeur général de L’Agence, Simon Perrot a présenté l’opération, à Paris, lors de « L’Aveyron en Seine ». Repro CP - Didier Venom
Publié le

Cette opération destinée aux cafetiers, restaurateurs et hôteliers d’Ile-de-France
a été présentée à Paris par Simon Perrot, directeur de L’Agence, qui en parle comme du "retour du troc".
 

Entre le plateau de l’affineur aveyronnais (roquefort, laguiole et pérail) et le sublime mille-feuille de pommes caramélisées de la Maison Pouget à la crème de panettone, Simon Perrot est monté sur la scène de « L’Aveyron en Seine » pour dévoiler les grandes lignes de l’opération « Les assiettes aveyronnaises ». « C’était le bon endroit et le bon moment pour présenter ce produit, assure le directeur général de L’Agence, l’agence de communication du Groupe Dépêche.

Pour la simple et bonne raison qu’il est destiné aux cafetiers, aux restaurateurs et aux hôteliers installés à Paris certes mais, plus largement, en Ile-de-France. Ils sont ainsi les principaux concernés et, comme ils étaient nombreux sur la péniche, l’occasion était parfaite pour servir cette entrée en matière ».

Pour entretenir le suspense, il commence par le calendrier : « On va revenir très vite vers les intéressés pour savoir s’ils veulent suivre. En novembre, on leur présentera le dispositif plus en détail, on leur demandera alors s’ils acceptent d’adhérer
à ce nouveau Club ». La deuxième phase débutera un mois plus tard, environ mi-décembre. « C’est là qu’on lancera la commercialisation des bons d’achat auprès du grand public », avance Simon Perrot. Attaquera alors la phase officielle.

Quel est donc le principe ? « Ces CHR franciliens nous mettent des bons d’achat à disposition, pour le montant total qu’ils souhaitent mais avec un minimum de 30% de réduction, et nous leur offrons l’équivalent en campagne de communication sur nos divers supports (« Centre Presse », « L’Aveyronnais », site internet...), détaille le directeur général de L’Agence. Nous prenons seuls les risques car c’est nous qui vendons ces bons d’achat, ou pas, alors que les cafetiers, hôteliers et restaurateurs sont certains de bénéficier de l’enveloppe publicitaire ». Et de poursuivre : « Ils vont pouvoir comprendre et mesurer l’efficacité et l’intérêt de nos supports. Cela va créer
du trafic chez eux ». Il est ainsi « convaincu » du bien-fondé de cette initiative et s’appuie pour cela sur « une intime conviction » et sur un test déjà effectué dans l’Aude : sur 28 rendez-vous (chocolatier, restaurateurs, grandes surfaces...), 26 ont décidé de se lancer dans l’aventure avec nous, avec l’équivalent de 80 000€ de bons d’achat.

« Force est de reconnaître que j’ai ressenti un frémissement sur la péniche à Paris, mais on va attendre le retour des cafetiers, hôteliers et restaurateurs franciliens ».

"Tout le monde sera gagnant"

En attendant, Simon Perrot est enthousiaste à l’idée de servir « Les assiettes aveyronnaises ». « Ce n’est peut-être pas une révolution, mais nous avons réinventé l’échange. C’est le retour du troc ! », se réjouit-il. Il est intarissable sur le sujet : « Tout
le monde va y trouver son compte, sera gagnant. Le consommateur au niveau du pouvoir d’achat, le commerçant va travailler sa visibilité, son image de marque, sans prendre le moindre risque. Quant à nous, nous allons créer un nouveau modèle vertueux, autour d’une idée, en l’occurrence la simplicité moderne. Nous sommes là dans notre rôle d’accompagnement, de conseil ». L’Agence ne sera pas seule à la manœuvre sur cette opération d’envergure.

Elle va ainsi s’appuyer sur RabaisChocs, partenaire qui appartient à JCL, un groupe de presse familial canadien, représenté sur la péniche par Jean-François Legault. Forte d’une expérience de quinze ans, cette plateforme spécialisée dans les bons d’achat assumera une triple mission : mise à disposition de son site de e-commerce, service clients, gestion de la logistique technique et, notamment, des caisses.  

 


Les personnes intéressées par « Les assiettes aveyronnaises » peuvent prendre contact avec L’Agence, soit par mail à ape@l’agencedecomm.com, soit par téléphone au 04 30 00 70 00.    
Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?