On recherche Maéva, 13 ans, dans le Tarn : un appel à témoins lancé 4 mois après la disparition

  • L'appel à témoins lancé par la gendarmerie du Tarn.
    L'appel à témoins lancé par la gendarmerie du Tarn. Repro CP
Publié le

Des internautes se sont émus du laps de temps qui le séparait le premier signalement de la disparition de la jeune fille de l'appel à témoins lancé  quatre mois plus tard.
 

Les gendarmes du Tarn recherchent toujours la jeune Maeva Antolin, une adolescente âgée de 13 ans, qui aurait disparu depuis le 14 juin dernier, rapporte La Dépêche. La jeune fille a été vue pour la dernière fois à Graulhet (Tarn) aux alentours de 8 heures. Ce jour-là, elle devait se rendre en car au Centre éducatif et professionnel (CEP) Saint-Jean du Caussels à Albi. Une amie l'avait d'ailleurs déposée à la gare routière de Graulhet. Mais depuis, plus de nouvelles et la jeune fille n'est jamais arrivée à son foyer.

L'appel à témoins diffusé ce vendredi 15 octobre par la gendarmerie du Tarn, sur sa page Facebook, soit quatre mois après la disparition de Maeva Antolin, a fait réagir les internautes. "Il est temps de s'en inquiéter", "4 mois et on s'en préoccupe seulement maintenant?", "depuis le 14 juin, rien n'a été fait pour la retrouver?"... Les commentaires pleuvent sur internet.

La raison ? Dès les premiers jours de la disparition, les gendarmes avaient commencé les recherches pour retrouver Maeva Antolin. Mais à cette époque, cette disparition n'était pas jugée comme "inquiétante" mais était considérée comme une fugue. Dans ces cas-là, le dispositif mis en place pour retrouver la personne est différent, détaillent nos confrères. 

Un cas complexe

La mère de Maeva Antolin a expliqué aux gendarmes qu'elle avait eu des nouvelles de sa fille le 27 juin, et qu'à ce moment-là, celle-ci se trouvait peut-être sur Marseille. Quelques mois plus tôt, Maeva avait déjà fugué sur Toulouse et y avait été interpellée. Les parents, entendus par la gendarmerie, ont expliqué avoir de temps en temps des nouvelles de leur fille sur les réseaux sociaux. 

À l’heure actuelle, l'adolescente pourrait se trouver à Toulouse, Marseille voire à Grenoble. Après plusieurs mois de recherches donc, le parquet de Castres a décidé d'émettre un appel à témoins afin de retrouver la jeune fille, "pour trouver de nouvelles pistes".

Pour rappel, voici la description qui est donnée pour Maeva Antolin : "Mince, frisée, mesurant environ 1m65, de type méditerranéen". Selon la gendarmerie elle portait les vêtements suivants le jour de sa disparition: "Un tee-shirt noir, un pantalon de leggings noir avec des bandes vertes et un blouson de cuir noir". Si vous détenez des informations sur cette personne, il faut composer le 17 ou contacter la gendarmerie de Graulhet au 05 63 34 17 17.

P. B.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?