Argences-en-Aubrac : elles sont venues en minibus à Rodez pour se faire dépister du cancer du sein

  • C'est en groupe que ces habitantes d'Argences-en-Aubrac sont venues se faire dépister.
    C'est en groupe que ces habitantes d'Argences-en-Aubrac sont venues se faire dépister. Centre Presse - Ph. R.
Publié le

Depuis près de cinq ans, deux fois par an, les habitantes d'Argences-en-Aubrac viennent  en groupe, pour procéder au dépistage du cancer du sein. À l'initiative de la pharmacienne du village et en réaction à la disparition du mammobile. 

Dans la salle d'attente du service radiologie de l'hôpital Jacques-Puel de Rodez, il y a comme une atmosphère un brin joyeuse qui plane. Dans ce genre d'endroit où l'on attend, plutôt dans le silence, le moment où un infirmier ou une infirmière vient vous appeler. Elle émane d'un groupe de femmes, tee-shirt rose sur les épaules et masque rose également. La couleur d'octobre rose, ce mois dédié au dépistage du cancer du sein. Mais elles ne sont pas là pour rendre le moment plus joyeux aux patients. Elles-mêmes viennent faire une mammographie. 

Toutes habitent du côté d'Argences en Aubrac. Elles sont quinze. Et sont venues réparties dans deux minibus prêtés par la municipalité. Dont un conduit par Catherine Bors, la pharmacienne du village. C'est elle qui est à l'origine de tout cela. 

À la suppression du mammobile, elle a vu dans son village ces patientes qui ne pouvaient pas se déplacer. Qui si le mammobile avait été stationné là, auraient sans nul doute opté pour un dépistage. Mais là se rendre à Rodez, à plus d'une heure de route, trop compliqué. Difficile de se motiver aussi. 

"Un peu comme un voyage scolaire"

Refusant cette fatalité, Catherine Bors est allée voir le maire du village, Jean Valadier, histoire de voir s'il pouvait prêter les minibus de la commune pour permettre à ces dames de se rendre à l'hôpital de Rodez. La mairie accepte. La pharmacienne recense les personnes intéressées... Et depuis cinq ans, deux fois par an, aux mois de mars et d'octobre, des minibus partent d'Argence pour Rodez. " Cela a beaucoup d'avantages, sourit Catherine Bors. Outre le déplacement, c'est aussi une manière de dédramatiser la situation. C'est un peu comme un voyage scolaire". 

Cette idée-là, naturellement, a attiré l'attention du comité de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Et notamment de Marie Rouget, coordinatrice du comité qui, de son propre aveu, "rame pour mettre en place ce précieux service de covoiturage collectif". Elle qui une fois par semaine, va chercher une ou deux personnes quelque part dans l'Aveyron, qui n'a pas les moyens de se déplacer, pour l'amener faire une radio à l'hôpital, compte désormais sur les maisons de santé. 

"En s'appuyant sur elles et sur les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), comme celles du nord Aveyron qui est coordonné par Nathlie Colin, j'espère que cela va se développer. Un travail est en cours où l'on sensibilise les professionnels de Maison de santé et où l'on recense les minibus disponibles dans  les communes, qu'ils appartiennent aux mairies aux associations sportives", explique Marie Rouget. Qui ajoute : " Il faut également que les patientes qui ont besoin d'une mammographie mais n'ont pas de moyens de locomotion se fassent connaître". Un travail avec le territoire de l'ouest Aveyron, sur ce même schéma, mais avec l'hôpital de Villefranche-de-Rouergue  comme centre de radiologie est à l'étude. Pour cela, la CPAM a été également sollicitée afin de subventionner  le transport collectif. 

Pour Catherine Bors, ces dames "n'attendent que ça : pouvoir  se déplacer en groupe. Elles discutent, échangent. Se sentent rassurées même si, évidemment, il y a la peur du résultat". 

En Aveyron, 47% des femmes se font dépister, "cela peut être mieux", glisse Marie Rouget. L'initiative de Catherine Bors démontre en tout cas qu'une réponse peut-être apportée. Et que cela fait du bien à tout point de vue.

Contact : Marie ROUGET Coordinatrice,  Comité de Sensibilisation pour le Dépistage des Cancers en Aveyron. 1er Étage Impasse des vieux chênes 12000 RODEZ  Tél : 06 18 44 25 03.

  

 

 

Voir les commentaires
L'immobilier à Argences En Aubrac

136900 €

Idéal pour conjuguer une nouvelle activité professionnelle et sa résidence [...]

79500 €

Dans le centre ville de Sainte Geneviève sur Argence, immeuble composé d'un[...]

130800 €

Beau pavillon des années 1970 bâti sur un terrain de 699 m2. Il se compose [...]

Toutes les annonces immobilières de Argences En Aubrac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?