Rodez : le club de billard veut s’ouvrir aux jeunes

Abonnés
  • La pratique du billard est encore trop confidentielle.
    La pratique du billard est encore trop confidentielle.
Publié le

Composé de 25 licenciés, âgés pour la majorité, le Billard club Rodez tente de recruter des jeunes joueurs.

Attirer la jeunesse, rendre visible ce sport encore trop confidentiel et faire connaître le billard sous toutes ses formes, c’est le vœu des membres du bureau du Billard club Rodez avec à sa tête le président Pierre Benech. "On souhaite intéresser la jeunesse car la moyenne d’âge ici est plus haute qu’ailleurs, même si quelques jeunes fréquentent le club, indique-t-il. Mais ce n’est pas facile de s’exposer car notre matériel est lourd, un billard pesant plusieurs centaines de kilos. Comment voulez-vous qu’on se déplace en centre-ville ou qu’on fasse des démonstrations dans les rues ?"

D’autant qu’un billard demande la plus grande attention : il doit être situé dans une pièce où la température est de 20 degrés pour son tablier fait en marbre ou en ardoise. "Dans la salle, nous avons un chauffage permanent et un régulateur relié à chaque tablier. Cela favorise le roulage des boules sur le tapis."

Le club vit en totale autonomie

Situés au 19 rue du 11-novembre, les locaux sont composés d’une grande salle de 250 m2, d’un petit bureau, d’un bar et d’une salle de restauration avec gazinière et frigo pour des repas conviviaux entre amis. "C’est une salle privée. Nous payons l’électricité, le chauffage et l’eau. Pour cette raison, prendre une licence chez nous coûte 350 euros à l’année, explique Pierre Benech. Mais chez nous, chaque membre a une clé de la salle et peut venir jouer à l’heure qu’il veut."

Au choix : quatre billards français de 2 mètres 80, deux de 3 mètres 10, un snooker et un billard américain sont disposés dans la salle sous des éclairages spécifiques pour 25 licenciés, mais aussi afin de pouvoir organiser des championnats régionaux. Des actions sont également lancées en direction des entreprises pour leur proposer des soirées de convivialité. "Un partenariat avec le lycée Saint-Joseph est en cours pour intéresser les jeunes, mais ce n’est pas facile", confie Pierre Benech, qui ajoute que son club propose des cours deux fois par semaine.

Sport de loisir et/ou de compétition

Si la majeure partie des membres pratique pour le plaisir du jeu, sept d’entre eux participent aussi à des compétitions longues et acharnées. Il y a par exemple la partie libre, jouée à deux dans une partie de carambole où le vainqueur est celui qui aligne la plus longue série, le célèbre 1 ou encore 3 bandes. Il en faut de la maîtrise de soi, de la patience, de l’adresse, de la stratégie et de l’obstination pour aller au bout d’un tournoi et tout cela dans la convivialité et le respect de son adversaire.

Renseignements : www.billardclubrodez.fr ou 06 74 29 43 22.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
jean-marc nicolet
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

950 €

APPARTEMENT DE TYPE IV/V SITUE BOULEVARD GAMBETTA, COMPOSE D'UNE ENTREE AVE[...]

87000 €

Rodez, quartier Faubourg, sous-sol complet de 180 m² comprenant 7 places de[...]

1490000 €

A 25 km de Rodez et à 500 mètres à pied d'un pittoresque village médiéval a[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?