Rodez : la cathédrale Notre-Dame brûle-t-elle ?

Abonnés
  • D’importants moyens humains et matériels ont été déployés sur place.
    D’importants moyens humains et matériels ont été déployés sur place.
  • Les soldats du feu à l’épreuve de la cathédrale Notre-Dame
    Les soldats du feu à l’épreuve de la cathédrale Notre-Dame
  • Les soldats du feu à l’épreuve de la cathédrale Notre-Dame
    Les soldats du feu à l’épreuve de la cathédrale Notre-Dame
Publié le

Un exercice incendie grandeur nature a mobilisé autour de la cathédrale une cinquantaine de pompiers et une dizaine d’engins de secours.

Tout le monde a encore en mémoire le sinistre qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2019. Un drame qui a conduit les soldats du feu à porter une attention particulière sur la défense des monuments religieux à caractère patrimonial sur tout le territoire national. Et l’Aveyron avec ses nombreux monuments emblématiques n’est pas en reste. D’ailleurs, les pompiers aveyronnais n’ont pas attendu la survenue de ce dramatique fait divers pour s’entraîner régulièrement à leur préservation. Autour de la cathédrale Notre-Dame de Rodez, ceux-ci ont lieu tout les 3 ou 4 ans, comme l’a si justement souligné hier soir le directeur du Sdis (Service départemental d’incendie et de secours), le colonel Florian Souyri. Venu superviser cet exercice de grande ampleur, ce dernier était accompagné de la préfète Valérie Michel-Moreaux. L’occasion pour la représentante de l’État de constater de visu le sérieux et professionnalisme dont ont une nouvelle fois fait preuve les pompiers du département. Une cinquantaine d’hommes et de femmes, pour la plupart, des volontaires, venu des centres de secours de Bozouls, Laissac, Baraqueville et Villefranche-de-Rouergue, pour prêter main-forte à leurs homologues du CSP de Rodez et de leur chef, le capitaine Jean-Luc Auguste, chargé de diriger les opérations depuis le poste de commandement installé place Emma-Calvé, au plus près du monument à défendre.

Les drones en action

Si le Sdis en mobilisant plus de 50 pompiers n’a pas lésiné sur les moyens humains, il a également fait preuve de générosité côté matériels en incluant une douzaine de véhicules dont trois grandes échelles. Il fallait bien cela pour affronter le sinistre qui s’était déclaré dans les combles de la cathédrale avant de se propager à une partie de la charpente.

L’occasion pour le Sdis d’expérimenter pour la première fois l’unité Drones créée quelques mois plus tôt et composée de huit pompiers spécialement formés au pilotage. Une unité qui a dévoilé tout son potentiel hier soir et qui a fait sensation auprès des Ruthénois, nombreux à suivre cet exercice grandeur nature qui s’est prolongé jusqu’à tard dans la soirée. Il faut bien cela pour permettre aux soldats du feu aveyronnais d’acquérir les automatismes qui pourraient un jour peut-être faire toute la différence.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Rachid Benarab
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

680 €

LOGEMENT TOUJOURS DISPONIBLE. Dans la ville du Rodez (12000) . Découvrez ce[...]

165000 €

Situé à deux pas du centre-ville, dans un quartier très agréable de Rodez, [...]

270 €

Appartement de type studio, rue saint Cyrice, d'une surface de 22 m2, compo[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?