Musculation : gare au challenge Tik Tok à la poudre énergisante

  • 
			Musculation : gare au challenge Tik Tok à la poudre énergisante
    Musculation : gare au challenge Tik Tok à la poudre énergisante
Publié le , mis à jour

C’est le nouveau challenge dangereux sur les réseaux sociaux : le " dry pre-workout ". En bon français, il s’agit d’absorber une dose de poudre pour boisson énergisante pré-entrainement mais sans liquide, avant de faire une séance de musculation. Mauvaise idée pour le cœur.

Composées notamment de vitamines, d’acides aminés et d’extraits de thé vert, les boissons énergisantes pré-entrainement contiennent aussi souvent des excitants comme la caféine ou la taurine. Ce qui fait d’elles des produits à consommer avec précaution. En effet, si " la quantité de caféine contenue dans les boissons énergisantes ne présente aucun risque pour la plupart des personnes, un excès peut causer des effets néfastes tels des maux de tête, de la nervosité, de l’irritabilité et de l’insomnie ", rappelle le Dr Martin Juneau, cardiologue de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Et un surdosage peut aussi affecter la santé cardiovasculaire, avec des accidents vasculaires cérébraux et des arrêts cardiaques rapportés ces dernières années suite à la consommation de ces boissons.

Or un nouveau challenge a récemment vu le jour sur le réseau Tik Tok appelé " dry pre-workout ". Il s’agit d’absorber une dose de poudre destinée à être réhydratée en boisson énergisante pré-entrainement mais sans ajouter de liquide. L’idée étant de la consommer juste avant une séance sportive, notamment de musculation.

Pourquoi c’est déconseillé ?

Consommée sèche, la poudre constitue une portion importante de caféine en une seule prise, administrée rapidement à l’organisme. Cela provoque une hausse substantielle de la pression artérielle et donc un risque d’accident cardiaque, à la suite d’une activité physique intense. Une jeune femme de 20 ans a par exemple été victime d’un arrêt cardiaque après le challenge selon le média Buzzfeed.

Pour en savoir plus sur ce phénomène et les dangers associés, des chercheurs de la Princeton University ont passé en revue 100 vidéos Tik Tok indiquant le #preworkout. Ils ont ensuite analysé divers éléments de ces vidéos : les likes (la popularité), la méthode d’ingestion, le nombre de doses et l’association avec d’autres substances. Résultats, un grand succès de ces vidéos dans lesquelles les poudres pré-entrainement étaient le plus souvent associées à d’autres boissons énergisantes, des poudres de protéines ou de créatine ou encore de l’alcool.

Un danger réel pour la santé des jeunes (une majorité d’hommes puisqu’ils étaient 64% dans les vidéos de l’étude) qui suivent ce genre de challenge selon les auteurs. Lesquels recommandent aux professionnels de santé d’être conscients de " l’omniprésence de ces pratiques dangereuses chez les jeunes ".

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?