Football : Onet, la preuve par neuf

  • L’attaquant Bala Fofana (en bleu) en est à quatre buts en trois matches.
    L’attaquant Bala Fofana (en bleu) en est à quatre buts en trois matches. CPA - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Les Castonétois ont effectué un début de championnat de Régional 1 parfait après avoir remporté leurs trois premières rencontres en inscrivant trois buts à chaque fois. Preuve d’un réalisme offensif à toute épreuve. En sera-t-il de même ce samedi 23 octobre au soir (18 heures), à la Roque, face à Portet ?

Neuf points en trois matches, neuf buts marqués. Trois par rencontres. Le coach de l’OCF, Yoan Boscus, aurait certainement signé les yeux fermés pour un tel bilan de début de saison il y a deux mois.

Bala Fofana quatre fois, Julien Brunet, Albin Peci et Allan Riva avec une unité et le milieu offensif Axel Deplace, avec deux réalisations, ont ainsi été les bourreaux de leurs adversaires depuis l’entame. Avant la reprise, l’entraîneur jaune et bleu annonçait dans nos colonnes un nouveau projet de jeu. Mais pourquoi cette réussite quasiment insolente ?

Ayrinhac "Nous bossons de plusieurs façons"

Un début de réponse avec l’ancien joueur d’Onet et du Raf Romain Ayrinhac, en charge depuis la saison dernière de l’entraînement des joueurs offensifs. "À partir de mon expérience en tant que joueur, j’ai découvert plusieurs entraîneurs et donc différentes manières de travailler devant le but. Nous bossons de plusieurs façons. Il peut y avoir un thème précis, cela peut être en rapport avec le match précédent si nous avons eu du déchet dans l’objectif de se remettre en situation et de réaliser le meilleur geste, le meilleur choix. Cela peut-être aussi seulement de la mise en confiance par des choses simples ", détaille-t-il. D’autant que sur les trois adversaires déjà rencontrés, deux (Auch et Tarbes) font office de cador de la poule. De quoi forcer le respect. Le projet de jeu basé sur une importante possession de balle concocté par le coach Boscus et ses adjoints apporte son importance à la statistique. Ayrinhac confirme : " évidemment que le travail de Yoan apporte une valeur ajoutée quand les principes sont appliqués et respectés. De plus, tous adhèrent ".

Et tant pis si la défense en pâtit

Le but étant que les joueurs soient le plus efficaces et réalistes possible. Boscus renvoyant la balle à son adjoint en charge des offensifs. "Le travail de Romain amène un vrai plus. Ça se ressent sur le terrain. " Le revers de la médaille est les cinq buts encaissés par les joueurs d’Onet. Mais cela n’inquiète pas le formateur outre mesure. " C’est une philosophie différente selon les entraîneurs. Je préfère celle d’attaquer à celle de défendre" complète-t-il.

Sans compter Ahammout, le feu follet, absent depuis le début de saison et actuellement en phase de reprise (voir ci-contre) qui devrait amener sa folie prochainement. " Ils ont tous des profils et des qualités différentes. C’est aussi cela qui fait notre complémentarité. Nous travaillons pour être le plus performant possible. Le plus dur est de durer dans la performance. Je leur souhaite de continuer à être décisifs ", conclut-il. Pour en planter trois de plus ce samedi soir ? Chiche.

 

Mickaël Nicolas
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

209000 €

Sur le secteur d'Onet-le-château, maison de type5/6. Idéalement située proc[...]

225000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! Onet-le-[...]

215000 €

Onet le chateau, maison T5 exposée sud dans un quartier calme proche de tou[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?