Olemps : "Loisirs 12" roule sa bosse dans l’univers des fourgons aménagés

Abonnés
  • Aménager un fourgon demande de nombreuses compétences.
    Aménager un fourgon demande de nombreuses compétences. José A. Torres
  • Aménager un fourgon demande de nombreuses compétences.
    Aménager un fourgon demande de nombreuses compétences. José A. Torres
  • L'équipe de Loisirs 12 Aménagements.
    L'équipe de Loisirs 12 Aménagements. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Installée sur la zone d’activités de Malan, à Olemps, l’entreprise est devenue une véritable référence nationale.

Les débuts de "Loisirs 12 Aménagements", il faut aller les chercher au début des années 90, dans un atelier perdu au milieu du Larzac occupé par Michel Plantin. L’histoire allait prendre une nouvelle envergure en 2003, quand sont arrivés dans l’aventure Stéphan Badia et Thierry Noyrigat-Gleye, qui d’employés sont devenus associés et ont décidé, peu après, de déplacer l’activité sur la zone de Malan, à Olemps. L’activité en question, c’est l’aménagement de fourgons, soit métamorphoser des véhicules utilitaires en camping-car. Si "Loisirs 12 Aménagements" ne brillent pas en lettres d’or dans le ciel économique aveyronnais, la société de Stéphan Badia et Thierry Noyrigat-Gleye ne s’en est pas moins imposée comme une référence nationale dans sa spécialité.

Jusqu’à Saint-Barthélemy

"Les aménageurs de fourgons comme nous, il y en a en fait très peu en France, explique Stéphan Badia. Alors, dans le milieu, c’est vrai qu’on est connu, et même reconnu. En fait, si on travaille pour quelques clients aveyronnais, la grosse majorité vient d’ailleurs. Le dernier en date est de Cholet. On a aussi travaillé pour des gens de la Réunion ou de Saint-Barthélemy. À Saint-Barth, c’est un dermato qui nous a demandé de lui aménager son fourgon, qu’il a fait acheminer jusqu’ici après que l’on a établi avec précisions, via internet, ce qu’il souhaitait qu’on fasse. "

Chez "Loisirs 12", on fonctionne comme ça. On est à l’écoute du client. On fait ce qu’il demande, dans la mesure du possible évidemment. Ce qui rend la société spéciale pour tous ceux qui veulent un équipement qui leur ressemble et que personne d’autre n’aura à l’identique. "On fait du sur-mesure, confirme Stéphan Badia. Et on fait du sur-mesure de qualité. Ce sera sans doute moins tape à l’œil qu’un modèle sorti d’usine, mais ce sera plus costaud."

Résultat, le carnet de commandes de la société d’Olemps est plein jusqu’à janvier 2023. Mais pour autant, et malgré cet incontestable succès commercial, pas question de viser un développement exagéré. "L’activité occupe quatre personnes, c’est bien comme ça, commente Stéphan Badia. Nous préférons de loin rester une entreprise artisanale avec un esprit familial. On veut que chaque client puisse continuer à venir nous trouver dès qu’il a un souci et pour cela il ne faut pas trop grandir. Nous nous efforçons aussi de dépanner le plus rapidement possible, sachant que le dépannage et la réparation sont également parmi nos prestations."

Être touche à tout

Pour l’heure, ce sont environ une trentaine de fourgons qui sont aménagés à l’année, avec une personnalisation tous azimuts, aux niveaux des équipements, du mobilier et du design intérieur, pour un coût moyen de 25 000 €. Des interventions éclectiques qui exigent des compétences dans plusieurs corps de métier. Il convient d’être menuisier, ébéniste, plombier, plaquiste… " On doit être touche à tout, c’est vrai, concède Stéphan Badia. Mais c’est passionnant et il y a de quoi se faire plaisir. " D’autant que l’entreprise réalise aussi la pose d’accessoires, les réparations et les travaux de carrosserie si nécessaire ; sans oublier les aménagements des parties habitation des vans pour chevaux (réservées aux jockeys notamment).

En définitive, le seul petit bémol dans cette partition sans fausse note tiendrait dans la difficulté à trouver de la main-d’œuvre. "Il n’y a pas si longtemps, deux de nos collaborateurs sont partis à la retraite, raconte Stéphan Badia. On a vraiment galéré pour leur trouver des remplaçants. Ça n’a vraiment pas été simple. Mais bon, on y est finalement arrivé et ça se passe désormais très bien."

D’où peut-être aussi la sage décision de ne pas trop grandir pour continuer sur un itinéraire économique que "Loisirs 12 Aménagements" a parfaitement balisé.

Contact : 05 65 68 25 58.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
François Cayla
Voir les commentaires
L'immobilier à Salles-La-Source

79900 €

Amoureux du Vallon, venez découvrir cette charmante maison à rénover ! Haut[...]

Toutes les annonces immobilières de Salles-La-Source
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?