Cueillette des champignons : attention aux intoxications

  • Que ce soit durant la cueillette ou après, certains conseils et bons gestes sont à suivre.
    Que ce soit durant la cueillette ou après, certains conseils et bons gestes sont à suivre. Repro CPA
Publié le

L’automne est la saison de la cueillette des champignons, mais aussi et malheureusement, la période des intoxications dues aux champignons ! Conseils à suivre avant que leur dégustation ne tourne au drame.

Ramasser les champignons que vous connaissez
Certains champignons, qui ressemblent à des variétés comestibles, s'avèrent être vénéneux et toxiques. Attention donc, à ramasser que des champignons que vous connaissez. Renseignez-vous à l’avance, ou bien pensez à les montrer à un spécialiste ou à un pharmacien avant de les consommer.

Ramasser les champignons en bon état
Il est vivement conseillé de cueillir des champignons qui sont en parfait état que ce soit le chapeau et le pied. Cela vous permettra de mieux les identifier. De plus, un champignon en mauvais état et trop mature peut, potentiellement, devenir toxique.

Attention à la zone de cueillette
Bord des routes, décharges, zones industrielles… Ne cueillez pas les champignons qui se trouvent à côté de sites pollués. On ne sait jamais !

Les placer dans un panier
Lors de la récolte, pensez à placer vos champignons dans un panier ou une caisse et non un sac plastique. Ils risqueraient de pourrir plus rapidement et donc devenir toxiques.
Pensez également à bien séparer les variétés de champignons pour éviter les mélanges de morceaux de champignons vénéneux avec les espèces comestibles.

Les vérifier
Si vous avez un doute sur la variété d’un champignon, il est impératif de demander l’avis d’un spécialiste ou d’un pharmacien avant de les consommer. Il existe également des associations ou des sociétés de mycologie que vous pouvez consulter.

Comment les conserver
Les champignons se conservent à part des autres aliments, au frais, au réfrigérateur idéalement. Il faut les consommer dans les deux jours au maximum après la cueillette.
Il existe aussi de nombreuses méthodes de conservation : vous pouvez les faire sécher au four, au soleil, les faire mariner dans de l’huile…

Comment les consommer
Certains champignons doivent seulement être consommés cuits, voire très bien cuits. Et bien entendu, comme avec tout autre aliment, il faut les consommer en quantité raisonnable !

Quels sont les symptômes en cas d'intoxication ?

Les premiers symptômes surviennent généralement dans les 12 heures après la consommation des champignons. Les signes varient et peuvent être plus au moins graves selon le type de champignon consommé et la quantité. Voici les symptômes que vous pouvez rencontrer :
- Des troubles digestifs : vomissements, nausées, diarrhées… ;
- Des tremblements, des vertiges, des troubles de la vue, des atteintes du foie…

Que faire en cas d'intoxication ?

Si vous constatez ces symptômes à la suite d’une consommation de champignons cueillis dans la forêt, vous devez appeler le Samu, au 15, ou bien le centre antipoison le plus proche de chez vous. Lors cet appel, précisez que la personne a consommé des champignons, décrivez les symptômes et donnez-lui l’heure du dernier repas et des premiers signes.

Pour éviter toutes intoxications dues aux champignons, le mieux est de bien suivre ces conseils et adopter les bons réflexes.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?