France Rénov', la nouvelle prime à la rénovation énergétique des logements

  • Lancé le 1er janvier prochain, le guichet unique France Rénov' aura pour but d'informer, conseiller et accompagner les ménages dans leurs travaux de rénovation.
    Lancé le 1er janvier prochain, le guichet unique France Rénov' aura pour but d'informer, conseiller et accompagner les ménages dans leurs travaux de rénovation. Repro CPA
Publié le

Pour accélérer la rénovation énergétique des logements, le ministère de la transition vient de créer France Rénov’, un service public unique qui conseillera les particuliers. Une nouvelle aide « MaPrimeRénov’ Sérénité » aidera également les ménages aux revenus modestes et très modestes à financer les travaux performants.

Rénover son logement pour en améliorer la performance énergétique peut relever du parcours du combattant. Avant même de trouver les bons artisans, il faut définir les travaux à réaliser en priorité, comprendre à quelles aides il est possible de prétendre, définir son reste à charge…

Le gouvernement est décidé à simplifier les démarches pour les ménages. Comme le prévoyait la loi Climat et Résilience votée cet été, un guichet unique d'information à compter du 1er janvier 2022, baptisé « France Rénov'» va être mis sur pied. Avec une plate-forme Internet comprenant notamment un simulateur d'aides et une liste des artisans labellisés RGE (reconnu garant de l'environnement), un numéro de téléphone dédié (le 08.08.800.700) pour joindre des conseillers et un réseau d'espaces conseils déployés sur tout le territoire.

Opérateurs agréés

Ce réseau fusionnera sous une même bannière les agences du réseau de service public de rénovation énergétique Faire et les points info services de l'Agence nationale de l'habitat (Anah), pour former un ensemble de 450 agences appelé à grandir.

Des " accompagnateurs rénov'" chargés d'accompagner les ménages de A à Z dans leurs projets de rénovation vont en outre être créés. Il s'agit aussi d'orienter les ménages vers des rénovations globales plutôt que « par geste » (uniquement un changement de fenêtres par exemple).

« Dans un premier temps, à partir du 1er janvier prochain, nous allons nous appuyer sur les opérateurs de l'Anah et les conseillers Faire. Dans un second temps, le dispositif s'élargira à des opérateurs agréés », explique un porte-parole du ministère chargé du Logement.

Un décret pris au printemps 2022 fixera les conditions de l'agrément et le contenu précis de l'accompagnement, pour une mise en place à l'été. Il y a quelques mois, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, avait indiqué que cet agrément pourrait tout autant être délivré à des associations qu'à des cabinets d'architectes ou à des entreprises délégataires des certificats d'économies d'énergie (CEE) financés par les distributeurs d'énergie et de carburants.

Le recours à cet accompagnateur rénov' ne sera pas gratuit pour tout le monde - mais uniquement pour les ménages modestes. Les autres bénéficieront d'une aide régionale mais devront quand même débourser une somme encore à définir. Sachant qu'au-delà d'un certain montant d'aides perçues à préciser, le recours à cet accompagnateur sera obligatoire.

Refonte des aides

Les aides destinées aux ménages vont aussi être réunies sous un même écusson. Habiter Mieux Sérénité - qui permet aux ménages modestes de financer des travaux ambitieux, permettant de réaliser une performance énergétique d'au moins 35 % - deviendra MaPrimeRénov sérénité. Elle rejoindra l'aide MaPrimeRénov'classique et MaPrimeRénov'copropriété. Toutes ces aides seront ouvertes pour des logements de plus de quinze ans.

La loi Climat et Résilience prévoyait enfin la création de prêts avance rénovation, garantis par l'Etat pour les ménages les plus modestes, permettant de financer le reste à charge des travaux de rénovation. Un décret doit en préciser les modalités. Mais le gouvernement a déjà indiqué que la garantie étatique se ferait à hauteur de 75 % de la perte éventuellement encourue par la banque.

L'exécutif annonce que le Crédit Mutuel et La Banque Postale se sont déjà engagés à distribuer ce prêt et que des discussions sont engagées avec d'autres réseaux bancaires.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?