Climat : des concentrations records de gaz à effet de serre en 2020

  • Les jeunes générations sont de plus en plus sensibilisées au réchauffement climatique, comme ici à Rodez en mai2019.
    Les jeunes générations sont de plus en plus sensibilisées au réchauffement climatique, comme ici à Rodez en mai2019. Archives CP
Publié le

L'Organisation météorologique mondiale, organisme de l'ONU, a averti ce lundi 25 octobre que "l'élévation des températures à la fin du siècle sera bien supérieure aux objectifs de l'accord de Paris"
.

Malgré la crise sanitaire et son lot de confinements en 2020, cette année-là, les concentrations de gaz à effet de serre ont atteint des niveaux jamais atteints, , a alerté l'Organisation météorologique mondiale (OMM) ce lundi, citée par France Info.

Le taux d'augmentation annuel des concentrations de dioxyde de carbone (CO2), de méthane (CH4) et de protoxyde d'azote (N2O) a même dépassé en une année la moyenne de la période 2011-2020, ajoute l'agence de l'ONU.

Selon le secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas, "au rythme où augmentent les concentrations de gaz à effet de serre, l'élévation des températures à la fin du siècle sera bien supérieure aux objectifs de l'accord de Paris, soit 1,5 à 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Nous sommes très loin du but".

Selon la dernière évaluation de l'ONU, les émissions actuelles de gaz à effet de serre de près de 200 pays conduiraient à un réchauffement "catastrophique" de 2,7 °C, alerte encore l'OMM.

"Nous devons repenser l'industrie, le secteur énergétique et les transports, et tout notre mode de vie. Les transformations nécessaires sont économiquement abordables et techniquement faisables. Il n'y a pas de temps à perdre", a insisté M. Taalas.

 

 

L. R.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?