1 000 premiers jours de l’enfant : le carnet de bord des jeunes parents

  • 1 000 premiers jours de l’enfant : le carnet de bord des jeunes parents
    1 000 premiers jours de l’enfant : le carnet de bord des jeunes parents
Publié le

Un site et une application concernant les 1 000 premiers jours de vie de l’enfant guident pas à pas les jeunes parents ! Ces supports donnent accès à des informations portant notamment sur la période du post partum, le développement de l’enfant, la diversification alimentaire. Ils délivrent aussi des annuaires de spécialistes et les rendez-vous à ne pas manquer.

Devenir parents c’est aussi se poser des questions " : c’est dans cette optique que sont nés le site internet et l’application des 1 000 premiers jours, accessibles sur l’App Store et Google Play. Le but : délivrer tout un panel d’informations pour guider les pères et mères dès le 4ème mois de la grossesse jusqu’au 2 ans de l’enfant. Dans la lignée, Santé publique France et le ministère des Solidarités et de la Santé lancent une campagne dédiée du 3 novembre au 7 décembre.

Allaitement, prématurité, post-partum…

Les thématiques abordées sur le site et l’application, via des articles et vidéos : la phase pré-conceptionnelle, l’entretien prénatal précoce (rendez-vous obligatoire du suivi de grossesse depuis le 1er mai 2020), l’allaitement, la prématurité, les congés parentaux, mais aussi l’environnement sain, la diversification alimentaire, le développement physique et psychique de l’enfant, son équilibre psycho-affectif et celui de son sommeil.

Un outil permet de repérer l’échelle EPDS permettant d’évaluer la sévérité des symptômes. Un calendrier rappelle les rendez-vous jalonnant la période des 1 000 premiers jours, et des notifications sont envoyés une semaine et le jour des consultations. Enfin, une cartographie permet d’établir la liste des spécialistes de la parentalité les plus proches : sages-femmes, pédiatres, aides à domicile spécialisées, protection maternelle infantile (PMI)…

Pour le bon développement de l’enfant

A noter que la période des 1 000 jours n’est qu’un indicateur. Selon les situations, la période de suivi peut aussi faire référence à une période plus longue allant de la période pré-conceptionnelle jusqu’aux 3 ans du petit. Il s’agit globalement des phases pendant lesquelles le suivi adapté et la prévention " permettent aux enfants d’atteindre leur plein potentiel de développement jusqu’à l’âge adulte ", détaille Santé publique France.

Et le projet englobe le vécu des parents dans leur nouveau rôle qui ne relève pas forcément de l’évidence. "La grossesse et les débuts de la parentalité sont une période de transition, qui peut être marquée par une vulnérabilité accrue, tant au niveau physique que psychologique et sociale ", déclare le Pr. Geneviève Chêne, directrice générale de Santé publique France. " (…) Il est crucial de soutenir l’exercice de la parentalité. Notamment au travers d’interventions pluridisciplinaires précoces de soutien aux familles mais aussi en mettant à disposition une information de référence pour les parents, futurs parents et l’entourage proche de l’enfant afin de leur permettre de construire dans leur quotidien des environnements favorables au bon développement de leur enfant."

La genèse des 1 000 jours

La première graine de l’application des 1 000 jours a été plantée en septembre 2019 quand le Président de la République Emmanuel Macron donnait le feu vert à une Commission* dédiée. Une année plus tard, le 8 septembre 2020, Boris Cyrulnik, pédopsychiatre et président de ladite commission, remettait le rapport des 1 000 premiers jours à Adrien Taquet, secrétaire d’Etat en charge de l’Enfance et des Familles. Ce rapport contenait au total 24 propositions dont le développement de l’idée de l’application des 1 000 premiers jours. Cette dernière a par la suite été conçue par et pour les parents. En effet, les thématiques ont été établies après consultation des principaux intéressés : de novembre 2020 à mars 2021, un total de 5 000 parents a répondu par questionnaires au sujet des problématiques qu’ils souhaiteraient voir aborder dans un tel programme.

*la Commission des 1 000 jours rassemble 18 experts : neuropsychiatres, sage-femme, spécialistes de l’éducation, de l’éveil des enfants, de l’accompagnement social des parents, cliniciens spécialistes de la grossesse et du jeune enfant

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?