Nette hausse du taux d'incidence en Aveyron (103), le plus important de France

  • Le succès de la campagne de rappel en cours sera décisif pour passer l'hiver sans encombre.
    Le succès de la campagne de rappel en cours sera décisif pour passer l'hiver sans encombre. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Réactualisation - L'épidémie repart en France alors que le taux d'incidence a augmenté de 4,4% en une semaine. Il dépasse le seuil d'alerte (50 cas pour 100 000 habitants) dans 42 départements, notamment en Aveyron, qui affiche le plus fort taux en France métropolitaine.

Pas de répit avec le Covid-19, en effet les taux d'incidence sont à la hausse ces dernières semaines dans de très nombreux départements.

Selon le dernier point épidémiologique de Santé Publique France, daté du 21 octobre, "la circulation du Covid-19 a augmenté en métropole, avec une hausse du taux d’incidence et une tendance à la stabilisation des indicateurs hospitaliers nationaux" lors de la 41e semaine de l’année, du 11 au 17 octobre. Cette semaine encore, les indicateurs sont à la hausse.

Au 22 octobre, 42 départements étaient au-dessus du seuil d’alerte. L'Aveyron affiche pour la première fois depuis le début de la pandémie le plus fort taux d'incidence en France métropolitaine, dépassant ce mardi 26 octobre les 100 cas/100 000 habitants, à 103 (+8 en 24 heures),  devant les Bouches-du-Rhône (96). Il y a ce mardi 21 personnes hospitalisées en Aveyron, dont une en réanimation, pour une moyenne de 40 cas positifs par jour.

Lundi 25 octobre, on comptait dans l'Hexagone,  6 405 personnes hospitalisées pour une forme sévère de Covid-19, soit 28 de plus que dimanche 24 octobre. 

1 023 patients sont pris en charge dans les services de soins critiques, un chiffre en hausse de 5 par rapport à la veille. 42 décès survenus ces derniers jours ont été recensés ce lundi dans les hôpitaux, et deux en Ehpad.

Comme l'a rappelé, toutefois le ministre de la Santé Olivier Véran, on est loin des chiffres de contaminations et d'hospitalisations de l'automne 2020. Mais les autorités sanitaires sont sur leurs gardes. Si la campagne vaccinale a permis d'éviter la répétition du scénario, le succès de la campagne de rappel en cours sera décisif pour passer l'hiver sans encombre.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?