Deux artistes pour transformer le mur du court de tennis en œuvre d’art

  • C’est au pied du mur  que l’on voit les artistes.
    C’est au pied du mur que l’on voit les artistes.
Publié le , mis à jour

Les deux artistes aveyronnais Rafat et Iwok, ont été retenus par les deux partenaires que sont la mairie de Cransac et Decazeville Communauté (DC) pour transformer le mur du court de tennis en œuvre d’art. Après les œuvres de Ratur, mur de l’HLM de la rue Jean Jaurès et celui de L7 Matrix sur l’ancienne caserne des pompiers, deux artistes de taille internationale, le challenge est à relever pour les deux artistes aveyronnais. "Ce sera un quatre mains" assurent les deux artistes qui vont travailler en commun sur ce mur que ce soit à la bombe ou bien aux pinceaux. "J’y mettrai de la couleur " assure Iwok qui va s’inspirer de la nature et notamment des oiseaux endémiques de notre territoire, mésanges et chardonnerets.

" J’ai débuté par le tag et le Graffiti et j’ai évolué ensuite vers le dessin figuratif. Paradoxalement comme mon compère Iwok, je suis imprégné de graffitis et de la culture urbaine, et pourtant je suis natif et je réside dans un environnement plutôt rural" souligne Rafat.

Et pourquoi ce paradoxe ne s’étalera t’il pas sur le mur du court de tennis ? La campagne aveyronnaise s’affichera -t-elle, en couleur sur ce mur ? Réponse vendredi soir ou samedi au plus tard.

Brigitte LOURENCO
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

65000 €

Centre-ville, maison avec ancien commerce en rez-de-chaussé , (environ 80m2[...]

87750 €

Cransac : Maison individuelle de type 4 avec dépendance en pierre attenante[...]

65000 €

Centre-ville, maison avec ancien commerce en rez-de-chaussé , (environ 80m2[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?