Retour du Noël des footeux : un cadeau pour les enfants démunis

Abonnés
  • La dernière réunion d’organisation a eu lieu lundi soir, à Onet, en présence de Pierre Doutre (au premier plan, à gauche), Arnaude Matet (à droite de ce dernier) ou encore Sabine Renaud (en haut, au milieu).
    La dernière réunion d’organisation a eu lieu lundi soir, à Onet, en présence de Pierre Doutre (au premier plan, à gauche), Arnaude Matet (à droite de ce dernier) ou encore Sabine Renaud (en haut, au milieu). Jean-Louis Bories
Publié le

Après deux éditions compliquées, le Noël des footeux, organisé le 11 novembre sur six lieux aveyronnais, pourrait être l’un des plus beaux depuis sa création, il y a seize ans.

"Coluche avait dit que plus tôt ça s’arrêterait, mieux ce serait. C’est mal parti…" 36 ans après leur création par l’humoriste iconique, les Restos du cœur ont toujours besoin d’aide pour récolter un maximum de dons. Dont celle de bénévoles qui ne comptent pas leur temps comme Pierre Doutre, animateur du programme éducatif fédéral du District de l’Aveyron. "Il y a seize ans, trois ou quatre Aveyronnais, dont Gilles Boscus et Claude Vidal, buvaient un café et se sont demandé ce qu’il était possible de faire pour remettre de plus belles valeurs dans le sport, raconte l’ancien président de l’association du Rodez Aveyron football. Des fois, le monde du foot est sur une autre planète et grâce à leur idée, il est dans le concret."

Soit depuis la création du Noël des footeux, dont la seizième édition aura lieu, comme chaque année, le 11 novembre. Le but de l’opération ne change pas non plus : "Chaque gamin apporte l’un de ses jouets en bon état au tournoi auquel son équipe participe. Ce don est collecté par plusieurs bénévoles des Restos du cœur." "Il est distribué aux familles dans le besoin la semaine précédant le 25 décembre, prolonge Sabine Renaud, présidente de l’antenne aveyronnaise de l’association caritative. D’habitude, cette opération fait 500 heureux sous le sapin. Mais l’an dernier, elle n’a pas pu en faire autant." Environ 300 de moins, selon notre interlocutrice, à cause de la pandémie. Arnaude Matet, référente du programme éducatif fédéral au District, souffle : "On n’avait rien pu faire sur les terrains, seulement des collectes dans les locaux des clubs organisateurs. En 2019, c’était la pluie qui avait gâché la fête puisqu’un seul des cinq sites avait pu mettre sur pied un plateau. "

"Autour de 800 jouets" espérés

Cette fois, ils seront six pour se répartir la grande majorité des U7, U9, U11 et/ou U13 des 88 clubs du département (sans compter ceux de la Lozère) : Druelle, Millau, Saint-Affrique, Sébazac, Viviez et La Fouillade, le petit nouveau. "Dans l’Ouest-Aveyron, il y avait un manque, explique le président de Bas Rouergue, Loïc Pomies. Les gamins devaient faire à peu près une heure de route pour aller jusqu’à Viviez. On a deux stades, soit ce qui est demandé dans le cahier des charges du District, alors autant qu’ils servent pour la bonne cause." De l’autre côté, des Lozériens viendront donc pour la première fois en terrain aveyronnais à l’occasion du Noël des footeux, une habitude en championnat, désormais, depuis le rapprochement des districts voisins. Arnaude Matet calcule : "Avec un nouveau site et leur présence, on devrait pouvoir récolter autour de 800 jouets. " Et dire qu’un tournoi supplémentaire aurait dû voir le jour... "Flavin devait aussi accueillir des enfants, mais la JS Lévézou a rencontré un problème pour organiser le repas du midi."

Pas de quoi gâcher l’événement caritatif pour Pierre Doutre, qui veut inciter plus que les jeunes footballeurs à donner un jouet : "Que ce soit le frère, le copain d’école… chaque enfant peut venir apporter sa solidarité. Apprendre à son petit à donner sans rien attendre en retour, ça peut contribuer à rendre notre société moins égoïste. C’est peut-être utopique, mais ça a un sens sur le plan éducatif. L’ambition n’est pas loin, elle est juste là. " Et c’est déjà une partie du chemin.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

149000 €

En plein centre ville, venez découvrir cet appartement T3 de 75 m2 entièrem[...]

950 €

APPARTEMENT DE TYPE IV/V SITUE BOULEVARD GAMBETTA, COMPOSE D'UNE ENTREE AVE[...]

244000 €

A vendre coeur de ville de Rodez, dans un quartier proche de toutes les com[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?