Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes

Abonnés
  • La rotonde en verre surplombant les anciennes cuisines de l’hôpital Cayssiols est une pure merveille de l’époque art déco.
    La rotonde en verre surplombant les anciennes cuisines de l’hôpital Cayssiols est une pure merveille de l’époque art déco.
  • Les amateurs d’art moderne se régaleront particulièrement dansle quartier de Pasteur et séguret-saincric (façades colorées). Maisen poussant l’investigation, on peut admirer des détails (plantes),des garde-corps, des mosaïques sur d’anciennes enseignes,des signatures. Il faut dire que la ville de rodez a été marquée pardes grands architectes tels que Jules Andrieu, Jean Vigourouxet André Boyer, entre autres professionnels.
    Les amateurs d’art moderne se régaleront particulièrement dansle quartier de Pasteur et séguret-saincric (façades colorées). Maisen poussant l’investigation, on peut admirer des détails (plantes),des garde-corps, des mosaïques sur d’anciennes enseignes,des signatures. Il faut dire que la ville de rodez a été marquée pardes grands architectes tels que Jules Andrieu, Jean Vigourouxet André Boyer, entre autres professionnels.
  • Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes
    Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes
  • Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes
    Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes
  • Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes
    Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes
  • Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes
    Architecture : la ville de Rodez regorge de trésors modernes
Publié le , mis à jour

Café Broussy, l’hôtel de la Poste, le musée Denys-Puech, des hôtels particuliers… la ville de Rodez a produit des chefs-d’œuvre art déco, à l’époque du xxe siècle. pour les découvrir, il faut lever le nez…

Rodez n’est pas réputée pour son architecture. Elle n’attire pas les foules, hormis pour le musée Soulages et la cathédrale Notre-Dame. Pourtant, elle regorge de trésors. Et si la ville n’a pas une grande cohérence architecturale, elle possède cependant des "îlots". Il y a bien sûr celui des Embergues, le quartier typique du Moyen-Âge avec ses maisons à colombages, mais également des quartiers résolument modernes. Celui dit de l’Amphithéâtre en est un bel exemple. Les rues de Pasteur et de Séguret-Saincric donnent à voir des belles façades colorées, dont la symétrie est la signature même de l’architecture moderne, au XXe siècle. En levant le nez, dans ce quartier relativement préservé, on peut aussi admirer des détails très intéressants.

La modernité se cache dans les détails

Les ferronneries, les portails, les mosaïques racontent cette époque bénie où l’art déco se voyait aussi depuis la rue. Les plus chanceux pourront tout aussi entrer à l’intérieur de ces belles demeures pour en apprécier les détails. L’architecture du XXe siècle se retrouve également çà et là, à travers de belles villas et des hôtels particuliers (lire par ailleurs). Au fil de sa promenade et en levant le nez, on peut admirer celle d’Henri Bosquet, l’immeuble Mignonac, Noyrigat… En poussant les portes des immeubles on peut accéder directement à des détails (des carrelages signés, des mosaïques…).

La porte d’entrée de l’art déco à Rodez reste sans conteste le café et l’hôtel Broussy. Cet ensemble, magnifiquement restauré pour la partie hôtel et resté dans son jus pour la partie café, est exceptionnel.

L’autre lieu, indispensable si l’on est amateur de l’architecture moderne, reste bien sûr l’hôpital Cayssiols. Sa rotonde en verre dans les anciennes cuisines est un pur bonheur.

Au-delà, on peut également visiter l’hôtel de la Poste, une partie de la mairie (son escalier principal), le musée Denys-Puech… Alors qui a dit que Rodez n’était pas une ville moderne ?

Si l’on veut pousser plus loin ses investigations sur l’architecture moderne, on peut se procurer un ouvrage récent, édité par la région Occitanie, dans la collection "images du patrimoine". Le livre retrace l’histoire architecturale au XXe siècle. Il est cosigné par Yann Launay et Christian Mullier.

De nombreuses photographies, réalisées par Marc Kérignard, ainsi que des cartes de Yann Launay, illustrent ce bel ouvrage que l’on peut se procurer dans les librairies.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

470 €

A Louer appartement situé au 2ème étage d'une résidence sécurisé comprenant[...]

1490000 €

A 25 km de Rodez et à 500 mètres à pied d'un pittoresque village médiéval a[...]

45 €

RODEZ : Garage individuel de 12.50 m² à louer au 23, Avenue Tarayre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?