"Bien Vivre à La Loubière" fait le point

Abonnés
  • Une mobilisation intacte pour l’association.
    Une mobilisation intacte pour l’association.
  • Une mobilisation intacte pour l’association.
    Une mobilisation intacte pour l’association.
Publié le , mis à jour

"Bien Vivre à La Loubière" fait le point

L’association Bien Vivre à La Loubière est née de l’inquiétude d’un groupe d’habitants du village de Campeyroux à l’annonce de la création d’un lotissement nommé "Le pré vert" composé de lots de surface largement réduite en comparaison avec l’urbanisation pavillonnaire actuelle.

Cette inquiétude s’est fondée aussi sur l‘absence de traitement collectif des eaux usées dans le village, sur une gestion des flux des eaux pluviales inquiétante ainsi que sur l’inadaptation des carrefours et des voies d’accès dans le village face à la future augmentation de la circulation, fatalement plus dangereuse. L’objectif de l’association Bien Vivre à La Loubière est de préserver l’environnement rural avec un mode d’urbanisation raisonné en harmonie avec l’existant.

Pour cela face aux inquiétudes de ce nouveau projet, l’association a fait de nombreuses démarches. Après une pétition, une consultation a été menée auprès des organismes en charge de l’instruction et de la validation des lotissements (Spanc, Police de l’eau, Aveyron Ingénierie mais aussi lotisseur, mairie et Communauté des communes).

Malgré l’absence d’écoute et d’appui des élus locaux, l’association se félicite d’avoir aujourd’hui une influence positive sur les nouveaux projets d’aménager.

En effet, depuis sa création, des lotisseurs viennent présenter leur projet à l’association avant leur mise en œuvre. Fin octobre 2020 le premier projet du "pré vert" a été rejeté en raison, entre-autre, d’une gestion mal maîtrisée de l’assainissement.

En août 2021, le lotisseur a déposé un nouveau projet actuellement à l’étude.

L’association va rester vigilante sur les aspects techniques et sur l’intégration de ce nouveau projet afin qu’il ne soit pas pénalisant pour les habitants actuels. Quant aux arguments de la mairie souhaitant baser l’urbanisation sur la mixité sociale, ils sont considérés contestables du fait de l’absence à ce jour de programmes sociaux communaux, alors que ces derniers permettraient tout autant l’objectif, dit impérieux, de maintien des effectifs scolaires.

Bien Vivre à La Loubière souhaite agir sur l’ensemble de la commune et devenir une source de proposition sur divers thèmes tels que la sécurité routière, les aménagements nécessaires au traitement des eaux usées et en tous domaines favorisant la qualité de vie et la préservation de l’environnement paysager.

Pour continuer à mener à bien ces diverses missions la trentaine d’adhérents présents à l’assemblée (plusieurs avaient excusé leur absence) a reconduit le bureau quasiment à l’identique. Toute personne sensible à l’urbanisation des villages de la commune de La Loubière peut contacter l’association via le site : bienvivrealaloubiere.fr

L’association Bien Vivre à La Loubière est née de l’inquiétude d’un groupe d’habitants du village de Campeyroux à l’annonce de la création d’un lotissement nommé "Le pré vert" composé de lots de surface largement réduite en comparaison avec l’urbanisation pavillonnaire actuelle.

Cette inquiétude s’est fondée aussi sur l‘absence de traitement collectif des eaux usées dans le village, sur une gestion des flux des eaux pluviales inquiétante ainsi que sur l’inadaptation des carrefours et des voies d’accès dans le village face à la future augmentation de la circulation, fatalement plus dangereuse. L’objectif de l’association Bien Vivre à La Loubière est de préserver l’environnement rural avec un mode d’urbanisation raisonné en harmonie avec l’existant.

Pour cela face aux inquiétudes de ce nouveau projet, l’association a fait de nombreuses démarches. Après une pétition, une consultation a été menée auprès des organismes en charge de l’instruction et de la validation des lotissements (Spanc, Police de l’eau, Aveyron Ingénierie mais aussi lotisseur, mairie et Communauté des communes).

Malgré l’absence d’écoute et d’appui des élus locaux, l’association se félicite d’avoir aujourd’hui une influence positive sur les nouveaux projets d’aménager.

En effet, depuis sa création, des lotisseurs viennent présenter leur projet à l’association avant leur mise en œuvre. Fin octobre 2020 le premier projet du "pré vert" a été rejeté en raison, entre-autre, d’une gestion mal maîtrisée de l’assainissement.

En août 2021, le lotisseur a déposé un nouveau projet actuellement à l’étude.

L’association va rester vigilante sur les aspects techniques et sur l’intégration de ce nouveau projet afin qu’il ne soit pas pénalisant pour les habitants actuels. Quant aux arguments de la mairie souhaitant baser l’urbanisation sur la mixité sociale, ils sont considérés contestables du fait de l’absence à ce jour de programmes sociaux communaux, alors que ces derniers permettraient tout autant l’objectif, dit impérieux, de maintien des effectifs scolaires.

Bien Vivre à La Loubière souhaite agir sur l’ensemble de la commune et devenir une source de proposition sur divers thèmes tels que la sécurité routière, les aménagements nécessaires au traitement des eaux usées et en tous domaines favorisant la qualité de vie et la préservation de l’environnement paysager.

Pour continuer à mener à bien ces diverses missions la trentaine d’adhérents présents à l’assemblée (plusieurs avaient excusé leur absence) a reconduit le bureau quasiment à l’identique. Toute personne sensible à l’urbanisation des villages de la commune de La Loubière peut contacter l’association via le site : bienvivrealaloubiere.fr

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à La Loubière

62000 €

4 lots de terrain à vendre d'une surface d'environ 1000m2 chacun. Ces terra[...]

Toutes les annonces immobilières de La Loubière
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?