Aveyron : "hausses de prix" et "pénuries" mettent à mal la reprise dans le bâtiment

  • En présence de la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, les artisans ont évoqué leur situation "d'otages des devis signés avant les augmentations".
    En présence de la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, les artisans ont évoqué leur situation "d'otages des devis signés avant les augmentations". - Repro CP
Publié le , mis à jour

La Confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment (Capeb) de l'Aveyron a tenu ce vendredi sa 76e assemblée générale à Onet-le-Château, au terme d'une (nouvelle) année difficile pour le secteur.

Forte de l'adhésion de 650 des quelque 2700 petites entreprises du bâtiment aveyronnaises, la Capeb, présidée depuis 2011 par l'"artisan couvreur" Patrick Bounhol, a rassemblé ses membres ce vendredi à Onet-le-Château. "Électriciens, plombiers, chauffagistes, menuisiers, charpentiers, maçons, couvreurs, plaquistes, peintres, etc. Chacun a son lot de difficultés, soit pour optimiser les commandes auprès des fournisseurs, s’assurer des délais de livraison, soit finaliser en temps certains chantiers, ou tout simplement les programmer", exposera en préambule Patrick Bounhol, au terme d'une nouvelle année difficile pour le secteur. 

"La reprise selon les secteurs d’activité semble être de retour, mais les hausses de prix et pénuries de certaines fournitures pénalisent plusieurs corps de métiers", a-t-il poursuivi devant les adhérents, actuellement "otages des devis signés avant les augmentations de prix des matériaux". Face à cela, l'organisation syndicale a à nouveau appelé ses adhérents à inscrire sur leurs devis une clause qui spécifie une éventuelle hausse de ces prix. 

Un autre "sujet qui fâche" actuellement le président : le manque de main-d’œuvre "suffisamment qualifiée ou ayant simplement l'envie de travailler". Un problème d'ordre générationnel peut-être, comme le supputera Patrick Bounhol dans son intervention, et qui nécessite une action de la Capeb en direction des jeunes, l'avenir de la profession. Ainsi la Capeb va-t-elle proposer des animations de type "Escape game" dans les collèges de l'Aveyron, publics comme privés, pour "sensibiliser les jeunes de 4e et 3e" et mettre fin au problème récurrent de recrutement. "Il vaut mieux travailler la lauze que vendre de la drogue", analyse le président Bounhol. 

Autour de ce dernier, qui occupera les fonctions de président jusqu'en 2024 et "arrêtera ensuite", l'assemblée a reçu la visite de la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, de Jean-Christophe Repon, président de la Capeb nationale et d'Arnaud Viala, président du Conseil départemental de l’Aveyron, qui ont tous participé aux débats.

Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

186000 €

Appartement de type 6 en triplex d'environ 134 m² habitable, au premier niv[...]

425 €

A louer appartement situé dans une résidence sécurisée, se composant : - d'[...]

480 €

Cet appartement idéalement situé et proche de toutes commodités vous propos[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?