Violences intrafamiliales : une psychologue pour intervenir au commissariat de Rodez

  • Une psychologue du CIDFF viendra proposer son assistance dans l'accompagnement des victimes.
    Une psychologue du CIDFF viendra proposer son assistance dans l'accompagnement des victimes. Repro CP
Publié le

La venue d'une psychologue deux fois par mois a été actée dernièrement par la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l'Aveyron et le CIDFF (Centre d'information sur les droits des femmes et des familles).

Traiter l'urgence, conseiller et accompagner dans les démarches, être le relais avec d'autres intervenants sociaux : tels sont les principes qui guideront les entretiens proposés prochainement aux victimes de violences intrafamiliales au commissariat de Rodez. Dans un cadre sécurisant et en toute confidentialité, une psychologue du CIDFF viendra en effet proposer son assistance dans l'accompagnement des victimes.

Lundi 25 octobre, M Jezequel, directeur départemental et le commandant Amodru, responsable des unités judiciaires ont reçu la directrice du Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) de l'Aveyron ainsi que d'une psychologue de cet organisme. Le but de la rencontre était de mettre en place ces interventions bimensuelles au commissariat de Rodez (le lundi de 14 heures à 17 heures) pour recevoir des victimes ou des familles concernées par des problématiques de violences intrafamiliales suite à signalement des services de police.

Renseignements auprès du commissariat de Rodez au 05 81 37 21 50 ou au CIDFF au 05 65 68 18 09. 
Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

276 €

TYPE I No23 RUE CABRIERE BON ETAT GENERAL PROCHE CATHEDRALE COIN CUISINE EQ[...]

240 €

Studio Rodez dernier étage sans ascenseur, situé en haut de la rue du 11 no[...]

275 €

APPARTEMENT SITUE BOULEVARD D'ESTOURMEL DANS RESIDENCE DE STANDING COIN - [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?