Aveyron : les Faucheurs volontaires détruisent des semences de tournesol sur un site de la RAGT à Calmont

  • Cette nouvelle action des Faucheurs volontaires fait suite à celle commise le 19 août 2021, dans l'ouest de l'Aveyron.
    Cette nouvelle action des Faucheurs volontaires fait suite à celle commise le 19 août 2021, dans l'ouest de l'Aveyron. Archives CP
Publié le , mis à jour

RAGT semences dénonce une "agression caractérisée, qui a fait d’importants dégâts", alors que les Faucheurs parlent de "semences illégales".
 

"De 14 h à 15 h, vite fait bien fait" : c'est ainsi que les Faucheurs commentent sur leur page Facebook leur action réalisée ce mercredi 10 novembre, sur un site de la RAGT à Calmont, "à 20 km au sud de Rodez".

Selon RAGT Semences, ces "80 Faucheurs" auraient détruit "des milliers de doses de semences de tournesol". Ces semences étaient bien la cible des Faucheurs volontaires, selon leur communiqué.  Le 19 août dernier, ces derniers avaient déjà détruit à Ambeyrac "une parcelle de semences de tournesols VrTH (Variété rendue Tolérante aux Herbicides), variété oléique commercialisée sous le nom RGT Vollcano CLP produit par la RAGT", faisaient-ils savoir alors. "Cette graine a été récoltée début octobre et acheminée jusqu'au site RAGT Semences de Calmont", poursuit le communiqué de ce 10 novembre. En clair, les Faucheurs Volontaires voulaient finir le "travail" débuté au mois d'août dans l'Ouest Aveyron, jugeant ces graines dangereuses pour la santé comme pour la biodiversité. Ils jugent aussi ces semences illégales et accusent le gouvernement de refuser "d'appliquer les injonctions du Conseil d'Etat" et celles de la Cour de justice de l'UE sur l'interdiction de mise sur le marché de ce type de semences OGM.

Du côté de la RAGT, on condamne cette "nouvelle agression caractérisée" et rappelle "qu’il y a à peine quelques heures, le Conseil d’Etat renvoyait le dossier de la mutagénèse à la Cour européenne de Justice en lui demandant de trancher le débat". "Ce que nous faisons est totalement légal, martèle Laurent Guerreiro, le directeur général de RAGT Semences dans un communiqué (...) Pour des raisons qui nous échappent totalement, ces individus se plaisent à être des marchands de peur.»

La RAGT a déposé plainte.

 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

540 €

Secteur Rodez, venez découvrir ce bel appartement T2 meublé, composé d'un s[...]

285 €

Appartement situé au 3ème étage L'appartement est composé : - D'un hall d[...]

244000 €

A vendre coeur de ville de Rodez, dans un quartier proche de toutes les com[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?