Comment lutter contre la déprime saisonnière ?

  • Comment lutter contre la déprime saisonnière ?
    Comment lutter contre la déprime saisonnière ?
Publié le

La baisse de luminosité hivernale s’accompagne bien souvent d’une chute du moral. Un coup de blues qui peut aller de la simple déprime à la dépression. Comment lutter ?

De la fin octobre à la mi-avril, les jours gris peuvent mettre le moral en berne. Une déprime qui peut se manifester de différentes manières : une perte de motivation, un manque d’énergie… Cette situation peut même aller jusqu’à la dépression associant les symptômes classiques (comme une plus grande irritabilité) et d’autres plus atypiques comme une fatigue très marquée, une hypersomnie, une boulimie, une appétence accrue pour les produits gras et sucrés, une prise de poids…

Pourquoi cette déprime hivernale ?

La dépression saisonnière serait intimement liée à la baisse d’ensoleillement automnale et hivernale. Cette dernière provoquerait une baisse d’activité de la sérotonine qui contribue à la régulation de l’humeur. La sécrétion de la mélatonine s’en trouverait elle aussi affectée, provoquant des troubles du sommeil et de l’humeur. Par ailleurs, ces phénomènes sont facilités par nos modes de vie hivernaux. Nous avons en effet tendance à moins sortir, à voir moins de monde, à moins nous dépenser physiquement.

Comment retrouver la forme ?

Le manque de luminosité étant à l’origine de votre déprime, prenez l’air au maximum. Aérez-vous ! Et bien entendu, la lumière artificielle de la maison ne compte pas.

Même s’il fait froid, continuez à pratiquer une activité physique. Pour vous réconforter, ne vous jeter pas à corps perdu sur une alimentation trop grasse. Continuez à manger sainement. Et partagez de nombreux moment en famille ou entre amis.

La phytothérapie peut aussi être d’une grande aide. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a reconnu l’intérêt du millepertuis dans la prise en charge de la dépression légère à modérée. Le safran, la rhodiole ou la passiflore peuvent aussi présenter des bienfaits.

Et en cas de dépression avérée ?

En cas de symptômes plus marqués, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin. D’autres approches peuvent aussi vous aider à passer l’hiver sereinement. Selon les cas, des médicaments antidépresseurs, des séances de luminothérapie et/ou de psychothérapie pourront être envisagés.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?