Aveyron : la préfecture incite la population à se vacciner et à respecter les gestes barrières

  • Des équipes mobiles iront au contact des Aveyronnais isolés.
    Des équipes mobiles iront au contact des Aveyronnais isolés. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Les indicateurs de la circulation du virus sont repartis à la hausse sur le département. 

Après une légère diminution de la circulation du virus pendant les vacances scolaires, les indicateurs sont à nouveau au rouge, en Aveyron. 

Le taux d'incidence est repassé au-dessus des 100 pour 100 000 habitants, atteignant 126,6 sur la période du 31 octobre au 6 novembre. D'après les services de la préfecture du département et de l'Agence régionale de santé (ARS), " l'apparition de nouveaux clusters s'explique en grande partie par le non-respect des gestes barrières et le nombre important de cas contacts impliqués dans des évènements divers liés à des sorties, repas, pratiques sportives, loisirs divers où la vigilance collective est atténuée "

Toutes les classes d'âge sont concernées même si " on note logiquement avant la rentrée une augmentation plus forte chez les personnes de plus de 30 ans ".

Une douzaine de personnes hospitalisées

" Pour éviter une 5e vague sur l'Aveyron, département de l'Occitanie où le taux d'incidence est le plus haut, il est plus important que jamais de maintenir un niveau élevé d'attention pour soi et son entourage ", préviennent les services de la préfecture. 

L'ARS a relancé des actions de dépistage avec l'aide de la Protection civile. Sur les deux semaines suivant la rentrée scolaire, les médiateurs de lutte anti-covid se rendront dans des écoles, centres de loisirs et autres lieux d'accueil de la jeunesse pour proposer des prélèvements salivaires, distribuer des autotests et dispenser des conseils de prévention.

Si le nombre d'hospitalisations reste limité, de nouveaux patients sont tout de même admis et, au total, une douzaine de personnes sont prises en charge en services de médecine et deux personnes sont en réanimation.

" La proportion de personnes éligibles au rappel de vaccination reste trop faible dans notre département puisqu'elle dépasse à peine les 30 %, encore moins dans certains territoires ", précise la préfecture qui rappelle que " l'ensemble des centres de vaccination du département (Rodez, Millau, Villefranche-de-Rouergue, Decazeville, Saint-Affrique et Espalion) ont été maintenus ouverts ". 

Aussi, des équipes " mobiles peuvent être déployées dans les petites communes du département pour réaliser des opérations de vaccination, sur demande des collectivités à l'ARS ". 

Un numéro national unique a été ouvert au 0 800 730 957 pour la vaccination au domicile des personnes âgées de 75 ans et plus qui ne pourraient se déplacer. Ce numéro peut être utilisé par la personne concernée, son entourage ou encore les intervenants professionnels au domicile.

 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?