Handball - Rodez-Onet : Ingrid Bousquet, infranchissable

Abonnés
  • La gardienne des Rocettes a fait ses débuts sur un terrain de hand quand elle avait 7 ans.
    La gardienne des Rocettes a fait ses débuts sur un terrain de hand quand elle avait 7 ans. CPA - Jean-Louis Bories
Publié le

Depuis le début de la saison, la gardienne protège la cage des Rocettes avec des statistiques impressionnantes. Elle et ses coéquipières se déplacent ce samedi 20 novembre (21 h) chez la lanterne rouge, Montauban.

Le but des Rocettes est bien gardé. Ingrid Bousquet, la gardienne ruthéno-castonétoise, a effectué 108 arrêts en six matches cette saison. Soit une moyenne de 18 arrêts par rencontre. Des statistiques affolantes qui vont de pair avec le très bon état de forme des joueuses du Roc, premières de Nationale 3. La jeune handballeuse de 25 ans a d’ailleurs les meilleurs résultats du championnat occitan. Elle qui évolue comme unique gardienne de l’équipe une depuis que Marine Rigal, sa doublure, s’est blessée.

"J’aurais même dû choisir un peu plus tôt"

"C’est un poste à part. Un poste qui me correspond, intéressant mais avec aussi beaucoup de responsabilités", insiste la jeune femme originaire de Pont-de-Salars, désormais installée à Rodez en tant que kinésithérapeute. Quand elle a commencé, à l’âge de 7 ans, au Hand Lévézou, Bousquet alternait entre le poste de gardienne et d’ailière. "Quand on est petit, on n’a pas de poste défini. Mais quand je suis entrée en sport études à Toulouse, j’ai dû choisir. J’aurais même dû choisir un peu plus tôt", sourit-elle.

La gardienne est au Roc depuis neuf ans. Quand elle faisait ses études de kiné à Béziers, elle s’est entraînée seulement une paire de fois à Narbonne, faute de temps, mais remontait tous les week-ends pour jouer. La handballeuse est revenue à temps plein à Rodez en 2019 et partage depuis les trois entraînements hebdomadaires avec ses coéquipières. "Le groupe a été renforcé cette année, on est plus nombreuses, avec notamment des joueuses qui montent des – de 18 ans. Et on a toute un point commun : on est des bosseuses !"

Explosivité et "grande stressée"

Pour ce qui est de son style de jeu, Bousquet aime travailler l’explosivité. "Je suis une petite gardienne (1,66 m). Je ne prends pas beaucoup de place dans le but, je dois jouer sur ça", souligne-t-elle. Avant d’ajouter : "Mais il faut que je fasse attention à ne pas exploser trop tôt." Tous ces détails, la jeune femme y pense plus particulièrement les jours de match. "Je suis une grande stressée, avoue-t-elle, je ne vois pas le samedi passer et je réfléchis beaucoup aux possibles scénarios de jeu."

Avec 18 ans de hand dans les jambes (et les bras), la Ruthéno-Castonétoise met désormais ses objectifs au service du groupe. " Cette saison, on veut terminer parmi les quatre premières. " Car, à partir de mi-février, les quatre premières équipes des deux poules de N3 Occitanie se retrouveront en poule haute pour jouer la montée en N2. Et malgré leur première défaite samedi dernier face à Pechbonnieu (21-23), qui leur " a mis un petit coup au moral sur le moment ", reconnaît Bousquet, les Rocettes font un début de saison costaud. Ce soir à 21 heures, elles affrontent la lanterne rouge du championnat, Montauban, sur son terrain. " Ce week-end, on veut redresser la barre ", assure-t-elle.

Le groupe du Roc : Bousquet – Manon Albouy, Causse, Didelot, Douat, Fixes (cap.), Guibert, Magalhaes, Vayssettes, Eche, Guilpain + 12e à désigner.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

426 €

T1bis de 35m2 en dernier étage d'une résidence sécurisée avec ascenseur com[...]

310 €

Dans notre agence, nous vous invitons à venir découvrir cet appartement de [...]

82000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK Dans une Résidence neuve située à 750m de l'I[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?