Un déplacement électrique aujourd’hui pour Rodez à Albi

  • La coach du RBA, M. Sagadin. La coach du RBA, M. Sagadin.
    La coach du RBA, M. Sagadin.
Publié le

Il est de ces matches bien singuliers où les à-côtés prennent souvent le pas sur le jeu. Ce soir (coup d’envoi à 20 heures), le Rodez basket Aveyron se déplace à Albi pour y disputer un match de la… 1re journée de Prénationale que la Ligue Occitanie a donné à rejouer.

En effet, le 25 septembre dernier, Rodez était allé s’imposer (81-58) dans la salle tarnaise. Mais une réclamation des locaux a abouti à cette nouvelle rencontre. Le litige part d’une échauffourée, à la suite d’une grosse faute d’un Albigeois sur Davor Pecovnik, avait-on écrit dans nos colonnes au début du mois. "Après l’altercation, un joueur de chaque équipe a été disqualifié et nous avons aussi eu une antisportive contre notre joueur qui avait commis la première faute ", expliquait Willy Sénégal, l’entraîneur d’Albi… et ancien de Rodez (entre 2015 et 2017). " Le problème, c’est qu’ils ont aussi eu un joueur sur le banc qui est entré sur le terrain. Le règlement prévoit que la sanction doit être une faute disqualifiante en pareil cas, mais il a seulement écopé d’une faute technique. C’est pour cette raison que nous avons posé réclamation. " Cette erreur d’application du règlement a donc été reconnue par la Ligue d’Occitanie. Le contexte donne ainsi des airs de match électrique à la partie qui doit se tenir ce soir. Match qui se disputera, de surcroît, dans une "petite" salle de l’université Champollion et non sur le terrain habituel. "C’est sûr que ce n’est pas un plaisir de rejouer, ajoutait Xavier Alric, le président du RBA. Après l’échauffourée, l’ambiance a été tendue, il y a eu plusieurs fautes techniques, une embrouille entre les coaches… Ce sera un match à surveiller. "

"On n’entrera pas dans le jeu de la provocation"

"Il faut rester concentrer sur ce qu’on a à faire sur le terrain ", a dit hier le coach aveyronnais Matija Sagadin qui, rappelons-le, a été, de son époque joueur, sous les ordres de Sénégal à Rodez. "Je n’ai pas de commentaires à faire sur ça ", a – t-il lâché laconique. Avec aussi l’envie légitime de ne pas ajouter de l’huile sur une partie qu’un rien pourrait faire s’embraser. D’autant que le joueur tarnais incriminé sur la faute sur Pecovnik (arrêté 10 jours tout de même) n’a pas été suspendu - au grand dam des Ruthénois – et doit être présent sur le terrain ce soir… Son accueil risque donc d’être glacial, ou chaud, c’est selon.

"On a bien discuté tous ensemble sur comment on va aborder ce match, précise encore Sagadin. On sait tous ce que l’on a à faire. J’ai des gars intelligents. Quoi qu’il se passe, on n’entrera pas dans le jeu de la provocation. On fera juste le job pour aller chercher la victoire, point. " Car, pour ajouter encore à la tension, ce match revêt aussi un enjeu sportif capital. Même si Rodez s’était imposé avec 23 points d’avance la première fois, Albi reste depuis invaincu (comme Rodez). Et a même écrasé Colomiers, cador annoncé, la semaine dernière, 92-56. De quoi contrecarrer les plans de montée en N3 des Ruthénois ? Matija Sagadin : "De toute façon, on le sait, si on veut monter, il nous faut des victoires à tous les matches. L’équipe est taillée pour cela. On sait que l’on n’a pas le droit à l’erreur. "

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

244000 €

A vendre coeur de ville de Rodez, dans un quartier proche de toutes les com[...]

377 €

IL SE COMPOSE D'UN SEJOUR/SALON AVEC BALCON, D'UN COIN-CUISINE EQUIPE, D'UN[...]

285 €

Appartement situé au 3ème étage L'appartement est composé : - D'un hall d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?