Vidéo. En colère, les salariés de SAM à Viviez brûlent leur carte d’électeur

Publié le , mis à jour

Les salariés de l'usine SAM à Viviez sont encore sous le choc à la suite de l'annonce de Renault de ne pas suivre l'offre de reprise proposée par Patrick Bellity.

Les yeux rougis de tristesse, mais surtout des sourcils froncés et des traits tirés de colère. Les 340 salariés de SAM technologies se sont réunis ce mercredi matin dans leur usine de Viviez, qui vit certainement ses dernières heures après le refus de Renault, la veille,

de soutenir l’unique repreneur, Patrick Bellity.

Après une réunion avec les représentants du personnel, les salariés ont décidé de brûler leur carte d’électeur devant la fonderie. Un geste symbolique pour manifester toute leur colère face à l’Etat « complice » selon eux de la décision du constructeur. « Quand j’entends Bruno Lemaire ce matin, j’ai envie de vomir ! Quelle honte, on nous traite comme des chiens et même mon chien, je le traite mieux que cela », s’énervait un salarié, 28 ans de boîte, qui a souhaité conserver son anonymat.

Sur les grilles de l’usine, ce mercredi matin, on pouvait également voir des affiches avec les photos d’employés, leur nombre d’années dans l’entreprise et leurs premières réactions après une « nuit blanche » : « 67 ans de notre vie investie... pourquoi ? », Cathy et Nine, 32 et 35 ans chez Sam ; « Le livre de ma vie professionnelle a une fin frustrante », Yvon, 41 ans chez Sam ; « 32 ans d’une vie jetés comme un vulgaire mouchoir », Lilian, 32 ans chez Sam...


Les représentants du personnel attendent 15 heures pour leur première réaction. Et elle sera, à n’en pas douter, teintée de colère.

 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Viviez

92750 €

Exclusivité HOME PATRIMOINE IMMOBILIER - jolie familiale avec terrain clos [...]

159000 €

Viviez : Ensemble immobilier comprenant : Une maison individuelle de type 4[...]

193500 €

Immo-pop, l'agence immobilière à forfait fixe vous propose cette maison Typ[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Anonyme13114 Il y a 10 jours Le 24/11/2021 à 14:04

Donc des voix en moins pour LFI et le PCF.
Sinon triste nouvelle pour le Bassin et l'Aveyron. Si BOSH finit aussi dans le mur ce sera la Totale.

Vilain Il y a 9 jours Le 25/11/2021 à 07:14

Tout comme pour l'ensemble des autres "mouvements" ! En politique, il y a les paroles et les actes ! Avec toutes ces annonces politiciennes Aveyronnaise nous devrions voir cette situation "révoltante" faire tâche d'huile dans tout la Pays !!! Mais seuls, les imbéciles peuvent croire toutes ses belles paroles et constats! Le dossier est hélas bouclé.