Omnisports : l’agence départementale du sport se construit à petits pas

  • Tous les comités sportifs du département ont adhéré au projet du Département.
    Tous les comités sportifs du département ont adhéré au projet du Département. Archives JLB - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

L’association de préfiguration, qui doit poser les bases de la future structure du Conseil départemental, a tenu sa première assemblée générale samedi 20 novembre. A cette occasion, Jean-Pierre Masbou a été élu président de l'association. 

Fédérer et penser le sport avec tous les acteurs aveyronnais. Tel sera l’objectif de la future agence du sport voulue par la majorité départementale. Si la structure n’est pas encore créée, une association de préfiguration a été constituée fin octobre. Un mois plus tard, le 20 novembre, s’est tenue sa première assemblée générale. Les participants, dont les 47 comités sportifs du département, ont approuvé les statuts de l’association et élu le bureau provisoire.

Une petite avancée, car le travail ne fait que commencer pour les comités et les élus. Mais plusieurs acteurs se réjouissent déjà de la création de la structure. Même si, aujourd’hui, certains détails sont encore flous. Dans les faits, l’agence aveyronnaise du sport devrait surtout être "une agence de gestion et de propositions", indique Jean-François Angles, ancien président du comité départemental olympique et sportif (CDOS) de 2005 à 2021, qui demande la création de l’organisation "depuis plus de dix ans". Mais concrètement, en quoi cela va consister ?

"C’est politique"

Lors de l’annonce du projet, le Département et ses élus ont listé un certain nombre de missions et d’ambitions. Seulement, pour l’instant, "il y a des objectifs et des avancées mais progressivement. C’est politique", reconnaît Évelyne Douls, présidente du CDOS, qui s’occupera de faire le lien entre les comités et les élus au sein de la future agence. Il faudra attendre la création de l’organisation, "d’ici juin 2022", ajoute-t-elle, pour voir naître des projets concrets, mais une nuance a déjà été abordée.

Un des mots d’ordre sera "transversalité". C’est-à-dire que l’agence aspirera à aider tous les sports et tous les niveaux. Et pas seulement les équipes fanion des sports majeurs. "Il n’y a pas que la Ligue 2 et le foot dans le monde sportif. Il faut aller chercher toutes les disciplines, et surtout aller les chercher dans les villages", insiste Évelyne Douls.

Une meilleure prise en compte qu’espèrent les acteurs sportifs, à tous les niveaux d’action. " Cela permettra de mieux aider les disciplines et de faire davantage remonter les demandes des clubs. On n’était pas à plaindre en Aveyron, mais ce sera toujours un plus ", souligne Patrick Bouzat, président du comité départemental de judo. Il sera évidemment question de soutenir financièrement et matériellement les clubs et les événements. Et "pas uniquement le côté compétition, précise Jean-François Angles, mais aussi le sport-santé, ou encore le sport amateur."

Une philosophie que partagent l’ensemble des comités sportifs, "qui ont tous adhéré", souligne la présidente du CDOS. Elle espère que l’agence permettra au sport aveyronnais d’arrêter de "ronronner".

Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

310 €

Dans notre agence, nous vous invitons à venir découvrir cet appartement de [...]

382000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK - LANCEMENT COMMERCIAL Dans une Résidence neu[...]

285 €

RODEZ - STUDIO impeccable, équipé et fonctionnel avec magnifique vue sur le[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?