Le Japon lance une expérimentation pour sa monnaie numérique d'état

  • Le Japon va lancer une première phase d'expérimentation de sa monnaie numérique dans les prochaines semaines
    Le Japon va lancer une première phase d'expérimentation de sa monnaie numérique dans les prochaines semaines JGalione / IStock.com
Publié le

(ETX Daily Up) - Une nouvelle monnaie numérique japonaise va être testée au Japon dès le début de l'année 2022. Soutenu par les banques et un consortium de 70 entreprises japonaises, le projet souhaite utiliser des innovations pour apporter des solutions de confort aux Japonais et leur faciliter la vie.

Les monnaies numériques d'état devraient faire beaucoup parler d'elle en 2022. Alors que la Chine expérimente depuis quelques mois son yuan numérique, c'est maintenant au tour du Japon de se positionner. Les principales banques du pays et plus de 70 entreprises se rejoignent sous l'égide d'un projet : le Japan Digital Currency Forum. La nouvelle organisation a publié le livre blanc de sa monnaie qui explique les raisons et l'utilité de cette monnaie numérique d'état.

Cette phase expérimentale devrait permettre d'effectuer des transactions commerciales avec des coûts faibles pour les entreprises et de gérer le commerce d'électricité. Le nom provisoire de la monnaie est pour l'instant le DCJPY. Dès que les utilisateurs auront ouvert leur compte numérique directement depuis les banques, ils pourront effectuer les premières transactions. La valeur minimale d'une transaction est fixée à 1 yen, soit un peu moins d'un centime d'euros.

L'essai portera sur la faisabilité de la monnaie numérique pour les transactions commerciales à faible coût, telles que les paiements importants entre entreprises. Le groupe a pour objectif de mettre la monnaie en circulation dès la seconde moitié de 2022. Dans le fameux livre blanc, on retrouve comme principal argument l'interopérabilité entre la monnaie numérique et les différents systèmes de transport ou de paiement.

Vers une démocratisation rapide ?

Prenons l'exemple de la société East Japan Railway, plus grande entreprise ferroviaire au Japon. Les détenteurs de la carte de transport de la société disposent déjà d'une carte pour effectuer des achats pour leur moyen de locomotion, mais aussi dans certains magasins. C'est bien, mais malheureusement une fois que l'argent est mis sur la carte, aucune possibilité de le récupérer. C'est là que la monnaie numérique interviendrait. Elle offrirait la possibilité d'effectuer tous ces achats partout sans se soucier de récupérer son argent. Un avantage tant pour l'entreprise que pour les utilisateurs. Une pléthore d'innovations de confort pourrait voir le jour grâce à cette monnaie.

Évidemment, ces nouvelles monnaies vont permettre d'effectuer des transactions avec beaucoup plus de rapidité, mais aussi en coûtant moins cher. Même une transaction dans un autre pays s'effectuerait rapidement. L'avantage de créer une monnaie numérique commence à vraiment prendre forme et bon nombre de pays s'y intéressent avec plus ou moins d'avancées. On sait que la Banque centrale européenne s'y intéresse, que la Chine a lancé son expérimentation et que les États-Unis réfléchissent à un dollar numérique.

Pour le Japon, il faudra attendre le deuxième trimestre 2022 avant la fin de la première phase d'expérimentation. La démocratisation arrive plus vite qu'on ne le pense.

ETX Daily Up
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?