Pauvreté en Aveyron : des chiffres stables lors des collectes de la Banque alimentaire

  • Les bénévoles continuent la collecte dans les points de vente, aujourd’hui.
    Les bénévoles continuent la collecte dans les points de vente, aujourd’hui.
Publié le , mis à jour

Contrairement à d’autres associations caritatives, la Banque alimentaire ne connaît pas de variations flagrantes de ses chiffres. La situation des bénéficiaires reste stable même si le Covid a légèrement fait gonfler les chiffres.

La banque alimentaire continue sa collecte annuelle aujourd’hui, samedi, dans 70 points de vente, en Aveyron et plus particulièrement à Rodez.

Si en 2020 ("année Covid"), elle n’a collecté que 55 tonnes, pour une distribution de 110 000 repas, son rythme de croisière tourne annuellement autour de 400 tonnes, pour un équivalent repas de 800 000, en Aveyron et Lozère.

L’association intervient sur les zones de Rodez mais également à Millau, Villefranche, Saint-Affrique, Naucelle, Capdenac, Decazeville, Bozouls, Laissac, Marcillac, Rignac (Mende, Marvejols, Langogne et Saint-Chely…)

À noter que le Nord Aveyron, le Lévezou et le Réquistanais ne sont pas couverts, par la distribution.

30 bénévoles au service de 5 400 personnes

Sur Rodez, la Banque alimentaire distribue 99 tonnes soit 200 000 repas.

"Au niveau des bénéficiaires, nous restons stables avec des chiffres autour de 5 000 pour l’Aveyron et 1 000 pour Rodez. En 2020, nous avons aidé 5 380 personnes. Au plus haut du Covid, nous avions aidé des étudiants, mais nous n’avions pas entré les chiffres, étant donné que cela devait être ponctuel", explique Claude Plennecassagne, président de l’association.

Les 30 bénévoles qui œuvrent toute l’année et sur le département, sont basés à Rodez. Ils sont épaulés par deux salariés.

La Banque alimentaire travaille avec 29 associations, dont quatre centres communaux d’action sociale (CCAS).

Au niveau des dons, la Banque alimentaire départementale se provisionne pour 28 % auprès des grandes et moyennes surfaces, à 35 % auprès des agriculteurs, 15 % pour la collecte nationale, 14 % auprès des États de l’Union européenne.

C’est moins connu, mais les personnes souhaitant donner peuvent le faire via le clikdon. Le site représente 8 % des denrées collectées par la Banque alimentaire. "C’est un site sur lequel les gens choisissent l’association pour laquelle ils veulent faire un don. S’ils ne choisissent pas, le don est partagé entre les associations", souligne Claude Plennecassagne.

Plus de 2 millions de personnes aidées

Au niveau national, la Banque alimentaire a accueilli 2.1 millions de personnes (sur l’année 2020). L’association a collecté 112 500 tonnes de denrées et 75 000 de produits sauvés de la destruction. La Banque a distribué 225 millions de repas équivalents (dont certains via le CCAS). Sur cette même année, 5 145 magasins ont contribué en donnant régulièrement. Pour réaliser ces collectes, 7 075 bénévoles permanents sont mobilisés. Lors de la collecte annuelle de novembre, ils sont 110 000 bénévoles à se mobiliser dans les points de vente en France. La Banque alimentaire fonctionne comme une énorme entreprise, avec une logistique très importante. Pour exemple, elle dispose de 131 689 m2 en terme surface pour ses entrepôts et de 470 véhicules.
Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

515 €

SECTEUR RODEZ : Appartement de Type 3 MEUBLE comprenant un séjour spacieux,[...]

300 €

RODEZ-LES TERRASSES DU MIDI : T1 situé dans un quartier calme et résidentie[...]

365 €

RODEZ : Saint Félix, au domaine Val Saint Jean, à proximité de Bourran, App[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?