Les mines de Saint-Michel

Abonnés
  • Le complexe minier./DR
    Le complexe minier./DR
  • Que vont devenir ces bâtiments ?
    Que vont devenir ces bâtiments ?
  • Que vont devenirces bâtiments ? / DR
    Que vont devenirces bâtiments ? / DR
Publié le , mis à jour

Les mines de Saint-Michel et de Valayssac étaient divisées en quatre secteurs d’importances variables et employant des méthodes d’exploitations différentes. Sur le cliché d’époque, on distingue à gauche des cheminées un chevalement en bois (puits de mine n° 1).

Au centre et au second plan un deuxième chevalement à ossature métallique (puits de mine n° 2, d’une profondeur de 200 m). Ensuite, les bâtiments de ces mines abritèrent le centre de formation des apprentis mineurs où l’on dispensait des cours théoriques et du sport.

Après la fermeture des mines de fond, le site devint un centre de formation Afpa. Un peu plus loin fut construite la cité de Valayssac dont un bâtiment était réservé aux personnes qui suivaient des formations à l’Afpa.

L’Afpa a fermé il y a peu de temps, car les bâtiments, qui n’avaient jamais été entretenus par l’État, devenaient insalubres, sans parler des risques miniers. Une perte de plus pour Decazeville le Bassin avec des bâtiments sur le dos.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Didier LATAPIE
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

159000 €

Maison de plain pied de 94 m² avec grande pièce de vie.Le coin nuit se divi[...]

45250 €

Decazeville : quartier de la Vitarelle, Maison en pierre sur trois niveaux [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?