Le variant Omicron va-t-il plomber les fêtes de fin d'année ?

  • A peine débarqué, le variant Omicron affole le monde
    A peine débarqué, le variant Omicron affole le monde Repro CP - Archives
Publié le , mis à jour

Alors que la 5e vague de covid-19 menée par le variant Delta fait monter la température des pays européens en cette fin d'année, l'arrivée du variant Omicron risque de compliquer encore plus les choses. Déjà des dispositions strictes ont été prises en France dans l'arrivée imminente de ce nouveau variant, décrit comme très contagieux.
 

Le monde en peur panique. Présenté comme très contagieux, présentant des mutations qualifiées comme "horribles" par un scientifique, le variant Omicron a à peine débarqué en Europe que les gouvernements s'agitent face à ce nouveau fléau. Des cas en Grande-Bretagne, des suspicions en Allemagne et en Italie, 13 des 61 passagers d'un vol en provenance d'afrique du Sud et débarqués aux Pays-Bas contaminé par ce variant, et la fébrilité s'empare des pays, déjà en pleine 5e vague de Covid. En France, "il est déjà là", lance ce dimanche Olivier Véran, même si pour l'instant aucun cas de contamination au variant Omicron n'a été relevé.

De quoi garnir de nuages l'horizon des fêtes de fin d'année ? Si face à la vague du variant Delta, contaminations et hospitalisations augmentent, seuls les soins en réanimation semblent pour l'instant relativement épargnés. Mais qu'en sera-t-il avec Omicron ?

Alors que le taux d'incidence national vient de dépasser le seuil d'alerte maximal de 250 pour 100 000 habitants (251, l'Aveyron en est lui à 296, selon Covidtracker), cette seule 5e vague suffisait à jeter un léger voile de doute sur les fêtes de fin d'année. Il y a un an lors du deuxième confinement, ce seuil était synonyme de couvre-feu, mais aussi de fermeture des restaurants et des bars, rappelle L'Indépendant. Pour éviter cela, des mesures ont été prises pour éviter toute flambée de contaminations durant ces fêtes (pass sanitaire et masque obligatoires dans les stations de ski et les marchés de Noël, par exemple). Mais cela sera-t-il suffisant contre Omicron, jugé très contagieux ?

Quid de l'efficacité du vaccin ?

De plus, ce variant  semble plus échapper à l'immunité vaccinale, étant donné le nombre de réinfections déjà constaté qui est proportionnellement plus élevé que les autres variants, Delta en tête. Si après les propos d'Olivier Véran ce dimanche, quelque trois millions de Français se sont inscrits pour une dose de rappel qui "permet d'augmenter le niveau de protection du vaccin", encore une fois, qu'en sera-t-il avec le variant Omicron ? Là où le vaccin joue pleinement son rôle, c'est contre les formes graves du virus, mais il n'empêche pas, ou beaucoup moins, sa propagation ou de contracter la maladie (rappelons aussi qu'un individu contaminé par le coronavirus ne va pas forcément développer la maladie Covid).

Bref, le gouvernement voudrait prendre les devants, et a décidé que désormais, tous les cas contacts, vaccinés ou non, devront être mis à l'isolement, alors que jusqu'à présent un schéma vaccinal complet (qui pourrait bientôt passer à trois doses, y compris pour la validité du pass sanitaire) dispensait de cet isolement.

Et d'autres mesures de restrictions pourraient arriver, en même temps que ce variant Omicron. Plombant un peu plus les fêtes de fin d'année. Puisque son arrivée n'est plus qu'une question d'heures pour le ministre de la Santé, on ne peut espérer, dans la guerre de suprématie que se jouent par nature les variants du coronavirus, le variant Delta l'emporte sur Omicron. Mais rien n'est moins sûr...

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 1 mois Le 28/11/2021 à 17:06

Quid du variant Omacron ?