Rugby : Rodez exulte au bout du bout

  • Dressayre et les Ruthénois ont réussi hier à battre la lanterne rouge du championnat, grâce notamment à un essai inscrit à la 80e minute.
    Dressayre et les Ruthénois ont réussi hier à battre la lanterne rouge du championnat, grâce notamment à un essai inscrit à la 80e minute. Archives CPA - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Dimanche 28 novembre dans l’Ariège, les Ruthénois ont obtenu un précieux succès chez la lanterne rouge Laroque-Bélesta (32-39) grâce à un essai de Jean Cazals inscrit dans les derniers instants.

C’est aussi ça la beauté du sport. Le fait que la réussite ou l’échec de telle ou telle entreprise ne tienne à rien ou presque. Hier dans l’Ariège à Laroque-d’Olmes, les Ruthénois l’ont encore expérimenté, et, cette fois, de manière positive. Car avant la 80e et dernière minute de jeu et un essai de leur centre Jean Cazals à la conclusion entre les perches d’une longue séquence de jeu, ils n’étaient pas parvenus à devancer la lanterne rouge de cette poule 2 d’Honneur.

Cette fin heureuse – et "méritée, en toute humilité", confiait l’entraîneur des sang et or Jérôme Broseta après coup – leur permet de surcroît de se repositionner 4es, et donc en position de qualifiés alors qu’on disputait hier la 9e et dernière journée de la phase aller. " C’est un bilan plutôt satisfaisant ", qu’a ainsi tiré le coach aveyronnais. "Hormis la branlée reçue à la maison par Plaisance (3-38, le 31 octobre, NDLR)." Avant de poursuivre : "Il faut quand même dire qu’on s’est déplacé cinq fois déjà. Et qu’en recevant les 2e, 3e et 4e, on a un calendrier plutôt favorable désormais. Disons qu’on garde notre destin entre nos mains. "

Hier, Rodez avait plutôt très bien pris les choses en mains, menant même 18-25 à la pause. Mais a subi la furia ariégeoise durant un quart d’heure après les citrons. "On s’est alors retrouvé à 32-25 contre nous, témoigne Broseta. Et ce qui est intéressant pour la suite, pour la construction de ce groupe jeune, c’est qu’après avoir pris la foudre, les garçons ont réussi à revenir, tout en restant calme. " Il ne s’en est fallu tout de même de peu pour que les débats soient clôturés sur un nul, 32-32. "On se disait à ce moment-là que c’était déjà pas mal. Mais on est très content de ce scénario final, évidemment."

Sur un terrain finalement pas enneigé (celle tombée le matin avait fondu) et dans le vent, Rodez s’est ainsi offert une dernière sortie pour l’année 2021, le 19 décembre à la maison face à son premier devancier Verfeil, plus qu’intéressante à jouer.

CPA
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

123500 €

Charmant appartement T3 au premier étage dans une petite résidence dans le [...]

254000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK - LANCEMENT COMMERCIAL Dans une Résidence neu[...]

132000 €

A proximité du centre-ville, je vous présente un appartement de type 4 au d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?