Villefranche-de-Rouergue : des élus en formation avec des négociateurs du GIGN

Abonnés
  • Les gendarmes négociateurs ont formé les élus avec des cas pratiques.
    Les gendarmes négociateurs ont formé les élus avec des cas pratiques. CI
Publié le

Afin d’être mieux préparé à gérer des situations de crise, des élus du territoire ont été formés par des gendarmes experts en négociation notamment entraînés par le GIGN.

Comment gérer un citoyen qui, de colère, dépasse les bornes et semble prêt à en découdre ? Comment réussir à apaiser une querelle de voisinage ou un conflit entre deux administrés ? C’est notamment pour répondre à ces questions et être un peu moins démunis devant des personnes parfois agressives qui viennent les solliciter pour résoudre leurs problèmes que des maires et adjoints du territoire se sont rendus mercredi dernier à la gendarmerie de Villefranche-de-Rouergue pour suivre une formation.

Pendant environ quatre heures, les élus ont été entraînés par des négociateurs, cette fois des experts formés par le GIGN, afin d’avoir des outils pour mieux désamorcer des situations de crise.

"On a monté ces formations avec les brigades de gendarmerie pour essayer d’aider les élus dans leur quotidien et pour remédier aux différents qu’il peut y avoir avec les administrés, explique Marielle Feral, la responsable de la formation au sein de l’association des maires de l’Aveyron et première adjointe de la commune de Rodelle. Souvent, ce sont des petits soucis de voisinages, des choses anodines, mais qui pour l’administré est la goutte de trop. C’est difficile parfois de pouvoir faire comprendre à ces personnes que le temps administratif est parfois long pour agir. Ou même, également, que l’on ne peut rien pour eux. Avec ces négociateurs, nous apprenons des astuces, des clés, sur les choses à privilégier et à éviter en termes de communication pour désamorcer une situation qui peut être compliquée ou tendue."

"Des situations qui arrivent de plus en plus"

Afin de former les maires et élus, trois sessions ont eu lieu. La première, en mai, était à Millau. En octobre, Rodez a suivi avant de clôturer avec Villefranche, mercredi dernier.

À chaque fois, les élus sont formés sur le bon comportement à suivre pour montrer de l’empathie et éviter qu’un problème s’envenime. Séparation des protagonistes, formulations à éviter, posture à adopter ou encore écoute approfondie du problème et de la personne, les conseils sont divers pour mieux gérer les discussions. "Ce sont des situations malheureusement qui arrivent de plus en plus souvent. Les personnes demandent des réponses rapides et on ne peut pas toujours l’être. Avec la Covid-19, cela n’a pas arrangé les choses. Les gens ont vraiment envie qu’on s’occupe d’eux."

Maintenant, certains des élus du territoire sont justement mieux formés pour répondre à ces besoins au mieux, tout du moins sur la forme.

Pour le fond, les élus ne disposent toujours pas de solutions miracles.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
IOOS Camil
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

280000 €

A VENDRE - A 500 m de la Bastide, cette ancienne imprimerie du journal loca[...]

580 €

A LOUER T3 RESIDENCE LE SENECHAL AVEC BELLE TERRASSE - AGREABLE PIECE DE VI[...]

321 €

A louer T2 très bon état au 2eme étage d'une Résidence en centre-ville / Ch[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?