Aveyron : dans les prochains jours, des créneaux "en masse" pour se faire vacciner contre le Covid-19

  • Vingt-neuf personnes étaient hospitalisées à travers l'Aveyron le 25 novembre, dont une en réanimation.
    Vingt-neuf personnes étaient hospitalisées à travers l'Aveyron le 25 novembre, dont une en réanimation. Archives CP
Publié le , mis à jour

L’heure est aux ultimes ajustements, entre Agence de santé et Préfecture, avant le lancement de cette «nouvelle» campagne de vaccination. Pour mener à bien ce travail, les six centres de vaccination, qui rouvriront, recevront le renfort des infirmières, pharmaciens, pompiers, dentistes, sages-femmes et personnels des maisons de santé.

Le plan d’action sera dévoilé dans les prochains jours, et le représentant départemental de l’Agence régionale de santé l’affirme : «Il faut que nous montions au maximum de nos capacités». C’est ainsi, toujours selon l’ARS, que «les six centres de vaccination vont rouvrir» et que les maisons de santé vont devenir "relais de vaccination" dans des modalités qui restent à définir. Comme précédemment, infirmières, pharmaciens, pompiers, dentistes seront intégrés au dispositif, qui ne devrait plus tarder à être opérationnel. "Rapidement, dans les prochains jours, de nouveaux créneaux vont ouvrir en masse" pour vacciner les Aveyronnais, explique l'Agence régionale de santé. 

Actuellement, les délais pour obtenir un rendez-vous sont de l'ordre de plusieurs semaines. Pour le centre de vaccination de Rodez par exemple, le premier rendez-vous disponible est proposé pour le 2 février. Une situation, donc, qui devrait rapidement évoluer, comme le souligne l'ARS, qui focalise pour l'heure cette campagne vers les personnes âgées de plus de 65 ans et vulnérables.

La situation dans l'Aveyron

À date du 30 novembre, le taux d'incidence dans le département est de 319 cas pour 100 000 habitants, ce qui signifie que 906 personnes sont positives au coronavirus actuellement. En France, l'incidence moyenne est de 290, et le seuil d'alerte à 50.

Le taux de vaccination est de 75,2% des personnes âgées de 12 ans et plus (au moins une dose). Entre les 16 et 22 novembre, 1814 tests ont été réalisés et 105 cas quotidiens enregistrés.

Vingt-neuf personnes étaient hospitalisées à travers l'Aveyron le 25 novembre (dont une en réanimation), avec une tension hospitalière de 9% des lits de réanimation. Le variant Delta représente 96,9% des cas contre 3,1% pour la souche "historique".

Xavier Buisson
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?