Rodez : deux figures écolos qui s’opposent sur le web en conférence ces mercredi et jeudi

  • Hervé Kempf  ce mercredi soir à la salle des fêtes de Rodez. Hervé Kempf  ce mercredi soir à la salle des fêtes de Rodez.
    Hervé Kempf ce mercredi soir à la salle des fêtes de Rodez. Reproduction Centre Presse - Reproduction Centre Presse
  • Jean-Marc Jancovici, ce jeudi aux Archives départementales.
    Jean-Marc Jancovici, ce jeudi aux Archives départementales. Reproduction Centre Presse - Reproduction Centre Presse
Publié le , mis à jour

Hervé Kempf, invité par le collectif ruthénois pour la préservation des terres agricoles, ce soir à la salle des fêtes, Jean-Marc Jancovici demain soir aux Archives départementales  à l'invitation des Jeunes Agriculteurs : la ville reçoit coup sur coup deux figures de l’écologie aux idées pas tout à fait convergentes…

On va beaucoup parler écologie ces prochaines heures à Rodez. Coïncidence de dates en effet, la ville va accueillir coup sur coup, deux personnalités qui ont en commun l’écologie comme sujet de prédilection et dont la voix porte sur les réseaux sociaux. 

Il s’agit d’une part d’Hervé Kempf. Il sera ce soir, à 19 heures à la salle des fêtes. Ancien journaliste à Courrier international notamment, il se fait remarquer via son site "Reporterre", qui enregistre une audience de 1,3 millions de visiteurs unique chaque mois. Il répond à l’invitation Comité Causse Comtal et le Collectif pour la préservation des terres agricoles du Ruthénois (CPTAR), qui a notamment dans son viseur la création du futur Parc des expositions à Malan.

Puis d’autre part, il y a Jean-Marc Jancovici. Il sera demain à 20 h 30 dans l’amphithéâtre des archives départementales, répondant à l’invitation des Jeunes Agriculteurs. "Janco" comme les internautes aiment à l’appeler est ingénieur en énergie-climat, enseignant et conférencier. Il est l’inventeur du "Bilan carbone" et ses sorties font très souvent mouche ! Sa parole inonde les réseaux sociaux. Apôtre de la décroissance énergétique, renvoyant la croissance verte au rang de mythe et estimant que le nucléaire est le moins mauvais des remèdes pour décarboner, il est comparé à un "gourou" par ceux qui ne suivent pas ses positions dans la sphère écologique. Au rang desquels un de ses principaux opposants, à savoir… Hervé Kempf.

En mai dernier, son magazine Reporterre a d’ailleurs consacré une "très" longueur enquête sur le phénomène "Jancovici", considéré comme un "gourou". "Hervé Kempf fait le constat que le système capitaliste a une histoire et donc un début et une fin. Les crises sanitaires, sociales, écologique, démocratique que nous traversons aujourd’hui nous amènent à repenser notre système économique" expliquent les organisateurs de sa réunion publique de ce soir.

Le lendemain, Jean-Marc Jancovici sera amené, lui, à livrer sa réflexion sur les "Interrelations entre l’agriculture, le climat et l’énergie et les solutions que le monde agricole et principalement celui de l’élevage pourraient apporter par rapport au changement climatique".

À 24 heures près, ces deux fervents défenseurs de l’écologie auraient pu se livrer à un débat qui aurait sans nul doute été passionnant. Pour lequel il n’aurait manqué que Yannick Jadot, le candidat écologiste pour la présidentielle de 2022, attendu prochainement à Rodez.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?