Affaire Jubillar : le mari entendu une nouvelle fois ce vendredi et la question de 145 appels téléphoniques

  • Pour la seconde fois depuis son incarcération le 18 juin dernier, Cédric Jubillar, accusé du meurtre de son épouse Delphine, est entendu ce vendredi, devant les deux juges d’instruction.
    Pour la seconde fois depuis son incarcération le 18 juin dernier, Cédric Jubillar, accusé du meurtre de son épouse Delphine, est entendu ce vendredi, devant les deux juges d’instruction. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Cédric Jubillar, accusé d’avoir tué son épouse, est entendu ce vendredi devant les juges. Mais comme le révèle La Dépêche du Midi un élément intrigue : des appels compulsifs passés par la compagne de l’amant de Delphine vers un numéro de téléphone inconnu.

Pour la seconde fois depuis son incarcération le 18 juin dernier, Cédric Jubillar, accusé du meurtre de son épouse Delphine, est entendu ce vendredi, devant les deux juges d’instruction, au tribunal judiciaire de Toulouse, comme le rappelle la rédaction de La Dépêche du Midi. Une audition qui devrait porter sur la chronologie de la soirée du 15 décembre 2020 où entre 23h10 et 3h45, Delphine Jubillar, 33 ans, infirmière et mère de famille disparaît de la maison familiale de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Son corps n’a toujours pas été retrouvé.

Alors que la justice tente de mettre à mal les déclarations de Cédric Jubillar qui se dit toujours innocent, un élément du dossier intrigue ses avocats, Mes Emmanuelle Franck, Alexandre Martin et Jean-Baptiste Alary. Cet élément les mène à une piste, celle de la compagne de l’amant de Delphine Jubillar que La Dépêche du Midi appellera Suzie.

Suzie dit avoir appris, le 15 décembre 2020, jour de la disparition de l’infirmière, l’existence de cette dernière  dans la vie de son compagnon. Comme indiqué par La Dépêche du Midi, des échanges de SMS, entre Suzie et Delphine, ont rythmé une bonne partie de cette journée. 

Ces échanges, connus des enquêteurs et figurant dans le dossier, mettent en exergue un élément troublant. Selon les informations de La Dépêche du Midi, l’analyse des relevés téléphoniques de Suzie fait mention de 145 appels téléphoniques passés par cette femme, vers un numéro inconnu, entre le 14 décembre, minuit et le 16 décembre à 14 heures. À qui étaient-ils donc destinés ? 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?