Jacques Puel, cardiologue ruthénois, le premier à poser un stent sur un patient

  • Jacques Puel.
    Jacques Puel. Archives DDM
Publié le , mis à jour

Si le professeur Ulrich Sigwart est considéré comme le père du stent coronaire, le premier à l’avoir implanté dans un patient est le cardiologue ruthénois Jacques Puel. De quoi donner une autre dimension encore à cet institut de cardiologie qui va voir le jour à l’hôpital qui porte, justement, le nom de Jacques Puel.

C’est en 1986 que Jacques Puel a réalisé cette prouesse médicale. Alors que 3000 stents étaient posés en 1996, en 2000, ce sont 363 000 poses qui avaient été effectuées.

"Jacques fut un médecin exceptionnel, un précurseur et un cardiologue de très haut niveau. Il fut un pionnier de la cardiologie interventionnelle et je garderai toujours un souvenir ému et inoubliable de la première implantation de stent qu’il réalisa dans mon service, ouvrant la voie à une technique qui a pris depuis un extraordinaire développement. Mais il considérait cette première avec une très grande sagesse et une modestie dignes d’éloges, n’exagérant jamais l’importance de cette innovation et s’efforçant toujours de tempérer l’enthousiasme de nombreux cardiologues", avait ainsi exprimé le professeur Jean-Paul Bounhoure en 2008, au sujet du cardiologue ruthénois qui venait de décéder.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?