Villefranche-de-Rouergue : le projet de fourrière et de refuge avance

Abonnés
  • Le territoire veut offrir une solution post-fourrière.
    Le territoire veut offrir une solution post-fourrière.
Publié le , mis à jour

Lors du dernier conseil communautaire, Jean-Marie Bugarel a présenté le projet d’une fourrière et d’un refuge SPA sur Villefranche-de-Rouergue aux élus. Son ouverture reste prévue pour fin 2022.

La condition animale tient à cœur à la nouvelle majorité villefranchoise. Ce n’est pas Jean-Marie Bugarel, en charge justement de cette délégation, qui dira le contraire. Dans ce domaine, difficile de faire plus important que la gestion des animaux errants et abandonnés d’un territoire. Alors voir le projet d’une fourrière et d’un refuge SPA se concrétiser de plus en plus n’est pas non plus une surprise. Lors du dernier conseil communautaire, l’élu villefranchois a justement évoqué face aux représentants des autres communes d’Ouest Aveyron communauté le projet qui se met petit à petit en place.

"Ce projet vise à répondre à la problématique des animaux sur le territoire, souligne Jean-Marie Bugarel. Avoir une fourrière est une obligation légale. La loi dit que chaque commune doit disposer d’une fourrière, et les animaux doivent être gardés 8 jours légaux. Actuellement nous avons cinq box pour des chiens aux anciens haras de la Madeleine et c’est tout. C’est la police municipale qui gère cela. Nous sommes obligés de travailler avec le refuge SPA basé à Millau pour la suite. Notre envie est d’avoir sur le territoire une fourrière digne de ce nom mais également un refuge SPA pour accueillir les animaux en sortie afin de favoriser les visites et l’adoption. Ce refuge se trouverait près de la fourrière actuelle qui serait réaménagée."

Le début des travaux espéré au printemps

Selon l’élu, le besoin d’un refuge fait sens pour le territoire. "Nous sommes souvent confrontés à des propriétaires d’animaux démunis qui, suite à un événement de vie, n’ont plus les moyens ou la capacité de conserver leur animal. Ils recherchent parfois un moyen d’abandonner l’animal dans une bonne condition. Chiens perdus, portées de chats ou de chiots, abandons, changements de situation, départ en maison de retraite, décès, plaintes pour nuisances, animaux maltraités. Il y a une forte demande de la population pour un refuge."

Depuis mai 2020, ce sont plus de 250 animaux qui ont été transférés au refuge de Millau et 40 enquêtes pour maltraitance qui ont été ouvertes. Une fourrière et un refuge faciliteraient ce travail. D’autant plus que le refuge n’aurait aucun surcoût pour le territoire dans sa gestion au quotidien. "Le refuge serait entièrement géré par la SPA. Cela ne coûtera rien aux communes."

Un bureau d’études spécialisé basé à Laguépie finalise justement pour ce mois de décembre les plans et le coût d’une telle opération. Ensuite, tout devrait s’enchaîner. "Mars 2022, inscription au budget. Printemps 2022, démarrage des travaux. Fin 2022, livraison des installations et démarrage."

Le refuge pourrait créer 2,5 emplois (équivalent temps plein) en plus de nécessiter une quinzaine de bénévoles. L’hiver prochain, les animaux abandonnés du territoire auront donc peut-être un refuge tout neuf pour s’abriter en attendant l’adoption.

Bien qu’il existe un refuge à Rodez, c’est le refuge SPA de Millau qui a les faveurs des élus de Villefranche pour ce futur partenariat. "La SPA de Millau fait partie du réseau SPA parisien national, précise Jean-Marie Bugarel. Les animaux sont éventuellement déplacés entre les refuges pour éviter qu’un refuge soit plein.

Le refuge de Rodez appartient à une autre fédération basée sur Lyon qui n’a pas ce même réseau. Pour le bien-être animal, nous préférons donc fonctionner avec la SPA de Millau car, sans cela, quand le refuge est plein, nous n’aurions pas de solutions."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
IOOS Camil
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

312500 €

Au coeur de la bastide villefranchoise, donnant sur une place ensoleillé...[...]

262500 €

Belles prestations pour cette maison individuelle de construction tradition[...]

75000 €

Cet immeuble avec trois appartements T3 et deux garages au rez-de-chaussée [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?