Près de 400 agents du conseil départemental de l'Aveyron appelés à la grève ce mardi

  • Les personnels grévistes ainsi que leurs soutiens se réuniront dès 9 heures à Rodez, Millau et Decazeville ; des prises de parole auront lieu à partir de midi.
    Les personnels grévistes ainsi que leurs soutiens se réuniront dès 9 heures à Rodez, Millau et Decazeville ; des prises de parole auront lieu à partir de midi. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Faibles salaires (vis-à-vis du privé notamment), manque de reconnaissance et de moyens, surcharge administrative... Les agents départementaux des secteurs social et médico-social sont appelés ce mardi à la grève face à une situation jugée "dramatique" par le représentant de la CGT Cédric Mors.

"Services et collègues sous tension, on nous prend pour des jambons". Diffusé depuis quelques jours déjà, un tract de la CGT invite à la grève l'ensemble des agents employés par le conseil départemental des secteurs social et médico-social. Trois mobilisations sont programmées dans le département mardi 7 décembre, devant les Maisons des solidarités départementales de Rodez, Millau et Decazeville, à partir de 9 heures. 

"Arrêts maladie fréquents, absence de remplacements, salaires très insuffisants, surcharge administrative, manque de moyens ! Arrêtons de nous résigner, ne restons pas spectateurs", affirme la CGT dans son tract. Ces agents, près de 400 dans le département, sont répartis dans des secteurs de l'assistance sociale généraliste, l'allocation personnalisée à l'autonomie, l'Aide sociale à l'enfance, la Protection maternelle et infantile... Près de 200 sont par ailleurs assistants familiaux (familles d'accueil).

"Ce sont des métiers mal payés, qui demandent un engagement personnel voire humaniste, affirme le représentant CGT Cédric Mors. Nos revendications sont tournées vers le conseil départemental, même si nous savons qu'ils veulent bien faire, qu'ils sont eux aussi victimes. Pour illustrer la situation, il faut savoir que le secteur de l'Aide sociale à l'enfance a perdu un tiers de ses effectifs en 2020, soit 18 personnes qui ont décidé de quitter l'aide sociale à l'enfance. C'est dramatique", poursuit le syndicaliste.

Les personnels grévistes ainsi que leurs soutiens se réuniront dès 9 heures dans les trois villes concernées par le mouvement. Des prises de parole auront lieu à partir de midi. 

X.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

248 €

TYPE 1 DANS PETIT COLLECTIF AVEC COIN CUISINE ÉQUIPÉE ET PETIT BALCON, MENU[...]

276 €

TYPE I No23 RUE CABRIERE BON ETAT GENERAL PROCHE CATHEDRALE COIN CUISINE EQ[...]

153700 €

Vue dégagée et imprenable, traversant et rénové, voici les maitres mots pou[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Anonyme13114 Il y a 1 mois Le 07/12/2021 à 09:37

Alors qu'attendent ils pour aller dans le privé ?

Anonyme11542 Il y a 1 mois Le 06/12/2021 à 22:26

Faibles salaires comparé au Privé... Il faudrait d'abord penser à bosser, à largement diminuer les jours de RTT.... Fonctionnaires de collectivités publique taux d'absentéisme supérieur à l'Education Nationale c'est tout dire.

Dentalco12 Il y a 1 mois Le 06/12/2021 à 16:18

Ce qu'il faut regarder , c'est le salaire horaire .Sur une année les congés, RTT, et avantages ( chèques restaurant, vacances..) Ensuite , on compare...