Hôtellerie en Grand Rodez : la révolution douce du Château de Fontanges

Abonnés
  • Katia Belmonte, directrice de Fontanges, souhaite inaugurer la fin des travaux en avril.
    Katia Belmonte, directrice de Fontanges, souhaite inaugurer la fin des travaux en avril. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Tout rénover, mais garder l'esprit du lieu: c'est le parti pris du nouveau propriétaire de Fontanges. L'"Hostellerie" devient "Château", pour monter en gamme sans perdre sa clientèle habituelle. Tout sera prêt au printemps pour une renaissance. 

Travaux à tous les étages. Ici, on décolle les moquettes pour les remplacer voire remettre au jour les dalles de pierre. Là, on peint, on tapisse, on rafraîchit, on revisite un mobilier promis à laisser sa place à une modernité mesurée, celle qui sied à la majesté du lieu. Code couleur du nouvel écrin : gris et rose poudré. Entre les artisans qui s'affairent, une abeille vole de pièces en pièces pour diriger les chantiers: Katia Belmonte, directrice de ce qui s'appelle désormais le "Château de Fontanges" et non plus l'"Hostellerie". 

Inauguration en avril

Fontanges n'a pourtant pas fermé ses portes depuis son rachat, le 1er septembre, par le groupe HFM. Hôtel et restaurant se sont fait une place dans ce projet de rénovation totale. "On a lancé les travaux dès septembre, en perspective d'une période d'hiver toujours peu dynamique. Mais comme l'établissement n'était pas vraiment fermé, tout est devenu très compliqué, explique Katia Belmonte. Mais nous tiendrons notre objectif: avoir tout terminé au printemps pour une inauguration en avril". Comme il faut aller vite, le restaurant va désormais fermer ses portes, l'hôtel quant à lui gardera quelques chambres pour ses habitués. 

Événements au menu

Les habitués, précisément, Katia Belmonte ne veut pas trop les bousculer, consciente que Fontanges est une vénérable institution dans l'hôtellerie en Grand Rodez. Les 46 chambres, les salons modulables pour les séminaires, la terrasse couverte, la table "bistronomique" qui veut marier saveurs du terroir et prix abordables, demeurent comme autant de repères. Même les salariés ont été reconduits dans leur contrat, du moins pour la grande majorité d'entre eux qui l'ont souhaité.

Seule la discothèque attendra de s'insérer dans l'évolution du projet. Katia Belmonte a d'ailleurs, sous les voûtes de cet espace nocturne, organisé le 9 décembre une soirée piano-bar pour une soixantaine de personnes, tous publics, avec le jazzman Fabrice Eulry. Un "test" réussi: "La clientèle a été réjouie, l'ambiance était chaleureuse... Je pense que d'autres événements de ce style vont trouver leur place régulièrement au Château, dès que l'on sera sorti de la crise sanitaire"

Quatre étoiles en vue

Katia Belmonte déborde d'imagination, elle sait s'appuyer pour cela sur sa carrière de manager dans l'hôtellerie qui la conduite de Disneyland Paris à Center Parks en passant par la Mère Poulard et bien d'autres. Franck Manna, qui crée le groupe HFM ( voir sur internet) en 2015 fait appel à elle pour dynamiser ses sites. Et lui confier Fontanges, dès son rachat à Bernard Charrié, l'emblématique propriétaire, qui souhaitait vendre depuis quelque temps. Faire du haut de gamme à taille humaine et à prix attractifs est au cœur des objectifs, Fontanges est devenu la pièce maîtresse de HFM. 

"On vise le palier au-dessus, les quatre étoiles, c'est évident, mais sans modifier les prix actuels en semaine pour conserver notre clientèle de fidèles. Quatre étoiles, c'est avoir une plus grande visibilité sur les plateformes. On souhaite ouvrir le champ des possibles sans changer de clientèle. La décoration, les services à la clientèle, un agrément de séjour amplifié, tout en maintenant l'identité du lieu, voilà ce qui nous guide": un beau challenge pour Katia Belmonte. 

    

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Onet-Le-Château

295 €

A LOUER ONET LE CHATEAU / Secteur Saint Firmin : Studio d'environ 22m2 situ[...]

315 €

Situé à ONET LE CHATEAU (secteur Saint Firmin), à 10 minutes de Rodez Un em[...]

630 €

Situé à Onet le Château, dans une impasse et proche de toutes les commodité[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?