Votre carte bancaire expire en 2022 ? Voilà pourquoi votre nouvelle carte pourrait se faire attendre

  • L'obtention ou le renouvellement d'une carte bancaire pourrait demander un certain temps en 2022.
    L'obtention ou le renouvellement d'une carte bancaire pourrait demander un certain temps en 2022. Archives CP
Publié le , mis à jour

Les délais pourraient être plus longs pour les clients des banques qui doivent renouveler leur carte bleue en 2022. En cause, la pénurie de semi-conducteur, un composant qui entre dans leur fabrication.
 

Depuis 2020 et après  les confinements, le secteur des semi-conducteurs a connu une très forte demande avec la reprise économique. A tel point que les fabricants de ces semi-conducteurs entrant dans la composition des puces connaissent depuis des pénuries à répétition, occasionnant des retards importants, selon Midi Libre. Selon 20 Minutes, ces délais ont été d'une année sur l'autre multipliés par trois ou quatre.

En 2022, ces retards pourraient se poursuivre, et affecter l'émission ou le renouvellement des cartes bancaires, selon Cuong H. Duong, le directeur général de Lixens, une entreprise spécialisée dans la production de connecteurs destinés à ces  cartes bancaires, et qui fournit la moitié de la production mondiale. "Si la situation était déjà compliquée en 2021, elle pourrait l'être encore plus en 2022", a-t-il dit à CNews

Conséquence, la distribution de ces cartes bancaires pourrait connaître des retards conséquents, et les clients des banques devant renouveler leurs cartes ou voulant en obenir une verraient les délais de livraison allongés. Jusqu'à se retrouver pour un temps sans carte bancaire. Et il est extrêmement complexe de prolonger la date d'expiration de celle-ci pour pallier à ces retards.

D'autres secteurs dépendant de ces puces électroniques, comme celui de l'automobile, n'auraient pas anticipé cette pénurie. Par ailleurs, selon le PDG de Lixens, le coût de fabrication de ces cartes bancaires risque de grimper.

Selon le patron de Lixens, un retour à la normale n'est prévu qu'en début 2024.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Lisabeth Il y a 6 mois Le 25/12/2021 à 20:57

Pourquoi ne pas simplement prolonger la durée des cartes bancaires, dans ce cas là, au lieu de tomber dans une surenchère de productions? Même si j'imagine qu'on en change pour des raisons de sécurité, là on est face à une pénurie, donc un cas de "force majeure", et dans ce cas là on trouve une solution différente. Ils pensent peut-être que les gens vont accepter de se retrouver soudain sans moyen de paiement? Surtout qu'apparement le liquide est destiné à disparaitre (anormal, car tout le monde n'a pas forcément envie d'avoir une cb et la monnaie était la manière originelle de payer) et si on doit produire des millions de cartes chaque année, c'est énorme. Il faudrait peut-être trouver d'autres solutions, que de nous imposer un produit qui doit se renouveller sans cesse (alors que moi au bout de 2 ans ma carte est toujours en parfait état, donc vraiment de l'obsolescence de devoir jeter ou découper sa carte, fonctionnant toujours très bien). Aux banques de trouver une solution. Car au delà de la pénurie c'est bien du gaspillage et cela pour obéir aux lois du capitalisme et du matérialisme : acheter, acheter, posséder plus etc...Si une petite carte arrête de faire tourner le monde, il y a quand même un réel souci dans la façon dont la société fonctionne. Idéalement, on ne devrait même pas avoir tous ces trucs, pourquoi ne peut on pas vivre simplement,sans avoir à s'encombrer de cartes, de papiers, etc.Encore un souci dans une société déjà compliquée et surchargé de produits et d'obligations en tout genre. Que le capitalisme et le popularisme complique tout!