Le Chat chez Soulages, Soulages chez Sotheby’s et des Idoles à Fenaille

  • Le Chat de Philippe Geluck a déambulé dans le musée Soulages, apportant une respiration humoristique réconfortante.
    Le Chat de Philippe Geluck a déambulé dans le musée Soulages, apportant une respiration humoristique réconfortante.
Publié le

Jusqu'au Nouvel an, Centre Presse vous propose une rétrospective des événements qui ont marqué l'Aveyron durant cette encore difficile année 2021. Société, culture, sports, faits divers ou sociaux, visites et autres : jetons un oeil dans le rétro pour ne pas tout oublier ! A suivre aussi tous les jours dans votre journal.

Aveyron terre de culture : Rodez y a pris sa part en 2021 avec des expos marquantes, décalées.

Le millionième visiteur a franchi les portes du musée Soulages en septembre et c’est encore toute une année à marquer d’une pierre blanche pour le peintre de l’Outrenoir. L’écrin d’acier corten qui abrite des œuvres de Pierre Soulages n’en finit plus de tracer la voie comme un courant d’art essentiel à l’ouverture d’esprit.

Alors que l’expo Chaissac et CobrA y passent l’hiver, le public a pu s’étonner des machines de production de Gilles Barbier, histoire de s’assurer d’un bon transit pour ce courant d’art… Le Chat de Philippe Geluck est venu amener une autre dose burlesque. De l’humour dont on a tant besoin, on aimerait bien que l’icône du dessinateur belge revienne entre les toiles et les œuvres contemporaines apporter sa touche pour mettre un peu de couleurs et de piment au milieu de l’Outrenoir et des estampes.

Le musée voisin de Fenaille n’était pas en reste avec son exposition sur les Idoles. Remontant le temps des Cyclades à l’âge de bonze, ces vestiges ont donné du vertige au temps avec poésie.

Pour en revenir à Pierre Soulages dont on vient de fêter les 102 ans, ses œuvres continuent d’affoler les compteurs auprès des collectionneurs et investisseurs. Ainsi, un nouveau record de vente a été battu en novembre dernier chez Sotheby’s à New York où un tableau du maître intitulé "Peinture 195 x 130 cm, 4 août 1961" a été adjugé 20,2 millions d’euros.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

524 €

Sas d'entrée (placard), séjour- cuisine (meubles hauts, hotte, plaque, four[...]

405 €

Appartement T2 récent, idéalement placé à 2 minutes du centre de Rodez. En [...]

78000 €

Proche faubourg et secteur universitaire, dans petit immeuble, joli Type 2 [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?