En novembre, le chômage a continué de baisser en Aveyron

  • Fin novembre, il y avait 18140 demandeurs d'emploi de catégorie A, B ou C en Aveyron.
    Fin novembre, il y avait 18140 demandeurs d'emploi de catégorie A, B ou C en Aveyron. Archives CPR
Publié le

Fin novembre, il y avait 18140 demandeurs d'emploi de catégorie A, B ou C en Aveyron. C'est 140 de moins qu'en octobre et 320 qu'en septembre.
 

Pour le troisième mois consécutif, le nombre de chômeurs de catégorie A, ceux n'ayant aucune activité, est passé sous la barre des 10000 demandeurs d'emploi en Aveyron. C'est ce que laissent apparaître les données de Pôle emploi à la fin du mois de novembre, publiées en cette fin d'année. Il y avait effectivement, au 30 novembre, 9 880 demandeurs d'emploi de catégorie A, soit 10 de moins qu'en octobre, mais 100 de plus qu'en septembre. 

Pour mesurer l'évolution globale, il faut comparer les totaux des trois premières catégories : A, B et C, puisqu'un chômeur qui travaillerait partiellement passe d'une colonne à une autre en fonction de son niveau d'activité. Au mois de novembre, ils étaient donc 18140 (9 880 en catégorie A, 2 660 en B et 5 600 en C), contre 18280 (9890 en A, 2640 en B et 5750 en C) un mois plus tôt et 18460 en septembre.

Le niveau de mars 2020 retrouvé

Surtout, ce chiffre cumulé se rapproche du fortement des 18050 chômeurs enregistrés en mars 2020, au début de la crise sanitaire, preuve que l'épisode Covid-19 est bien terminé pour les entreprises aveyronnaises, qui ont, dans leur immense majorité, retrouvé leur niveau d'activité d'avant la crise. 

Autre élément qui laisse entendre que la situation aveyronnaise est même un peu meilleure qu'au début de l'année 2020, il y a 680 inscrits en moins dans la catégorie A, celle des personnes n'exerçant aucune activité. Là où ils étaient 10560 en mars 2020, ils sont désormais 9880. Les chiffres de la catégorie E, celle des personnes étant toujours inscrites mais ayant retrouvé une activité à temps plein (mais pas encore en CDI, ce qui explique le maintien de l'inscription), est lui en forte augmentation. Alors qu'ils étaient 1170 inscrits en mars 2020, ils sont désormais 1550. 

Les licenciements de Sam pas encore intégrés

Les chiffres de novembre n'intègrent pas encore le licenciement des 333 salariés de l'usine Sam de Viviez, pour lesquels la procédure est en cours, et qui ne devraient être inscrits à Pôle emploi qu'au plus tôt dans le courant du mois de janvier, suivant le délai de carence. À ce moment-là, en fonction de l'évolution de la situation des autres chômeurs aveyronnais, mais aussi du nombre précis d'anciens de la fonderie qui se retrouveront réellement au chômage (les autres options étant la retraite, l'intégration d'une formation, ou l'embauche ailleurs), le chiffre aveyronnais pourrait donc remonter à nouveau. 

Cependant, le taux de chômage est très faible en Aveyron puisqu'il est tombé en dessous des 6 %. les problématiques autour de l'emploi sont davantage de trouver de la main-d’œuvre disponible et les acteurs sur le sujet travaillent à mieux mettre en relation l'offre et la demande.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

140000 €

Superbe appartement de type 3 situé à seulement quelques pas du centre-vill[...]

298 €

Vous êtes à la recherche d'un logement d'une pièce, fonctionnel et idéaleme[...]

189000 €

EXCLUSIVITE. RODEZ. Bel appartement duplex de type 3/4 avec balcon et grand[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?