Saint-Geniez : Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !

Abonnés
  • Patrick a posé ses valiseset flippers à Saint-Geniezd’où il leur redonne vie.
    Patrick a posé ses valiseset flippers à Saint-Geniezd’où il leur redonne vie.
  • Elvis parle et chante dansle flipper comme danun juke-box. Ci-dessus l’envers du décor où Patrick ouvresa caisse à outils. Elvis parle et chante dansle flipper comme danun juke-box. Ci-dessus l’envers du décor où Patrick ouvresa caisse à outils.
    Elvis parle et chante dansle flipper comme danun juke-box. Ci-dessus l’envers du décor où Patrick ouvresa caisse à outils.
  • Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !
    Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !
  • Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper ! Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !
    Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !
  • Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !
    Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !
  • Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !
    Patrick Larnaudie, c’est l’extra ball du flipper !
Publié le

Récemment installé en Aveyron, à Saint-Geniez, ce passionné est l’un des derniers à réparer, à vendre et à louer tout type de flippers.

C’est le dernier des Mohicans. Victime de l’essor des jeux vidéo, le flipper a bien failli disparaître. Il s’offre finalement un bain de jouvence auprès des collectionneurs dont Patrick Larnaudie, à l’image de cet objet culte, est l’un des derniers réparateurs de France. "Flippers passion", tel est le nom de sa société où tout est dit pour résumer celui qui se fait une joie de leur redonner vie. "J’avais quatre ans quand je suis monté sur un tabouret pour regarder mon père jouer au flipper dans un bar. Je voyais cette balle rebondir sur les caoutchoucs et le flipper clignoter comme un sapin de Noël ", relate ce passionné qui a gardé son âme d’enfant. Une enfance dont il foule à nouveau les terres depuis cet été en s’installant à Saint-Geniez. "J’ai appris à marcher à Sainte-Eulalie où le père de ma maman s’était lié d’amitié avec la famille Alexandre. "

C’était la terre des jeux des grandes vacances. Des vacances qu’il vit au long cours en dépannant, louant, vendant tout type de flippers. Son terrain de jeu est aujourd’hui installé dans un garage sur les hauteurs de la cité marmotte, au milieu de flippers mécaniques et électroniques. " Je fais venir les billes et les caoutchoucs des États-Unis, toutes les autres pièces, je les ai en stock ", confie ce collectionneur qui, pour ses 50 ans, a eu en cadeau un… flipper évidemment. Et d’ajouter : " Quand je répare, je mets les monnayeurs d’origine. J’envoie des photos à chaque étape à mes clients pour leur montrer le travail. Je répare les flippers comme si c’était les miens."

Un rat dans le flipper

Un jour, il a même trouvé un rat crevé dans un flipper. Et sur la gent animale, Patrick pourrait écrire un chapitre sur ses réparations et entretiens chez les particuliers. Du chimpanzé qui lui vole son trousseau de clefs au perroquet qu’il l’insulte en passant par l’accueil d’une panthère, " je pourrais écrire un livre ", lance-t-il. Ce contact avec le client lui procure le sel de la vie. C’est pour cette raison que Patrick ne fait que les particuliers. Et comme tout passionné, il ne compte pas ses heures, et se tient à disposition pour répondre aux questions et conseiller avant tout achat. "Chaque flipper à son mode d’emploi, son schéma et c’est loin d’être en Français !" Patrick mène l’enquête. Il répare puis joue pour s’assurer du bon fonctionnement. Au point de se prendre au jeu de la compétition en atteignant les championnats d’Europe. C’est l’esprit du jeu qui fait la loi. Du flipper du film des sous-doués dont il narre la scène aux sous-entendus grivois avec Daniel Auteuil à celui du Clan des Siciliens en passant par Indiana Jones dont la tige à ressort pour lancer la balle n’est autre que le revolver du héros entouré de son fameux lasso, Patrick vit dans un musée où le rêve est éveillé. La jeunesse éternelle. C’est le mythe de Faust assouvi. " J’ai eu beaucoup de chance. Je n’aurai jamais cru faire autant de rencontres. " Tout en gardant son humilité. " On avance par les erreurs et j’en apprends encore tous les jours ". Il donne en guise d’anecdote la mise au point du premier bouton pour les raquettes qui renvoient la balle, née d’un court-circuit en 1946.

Le flipper a évolué au rythme des technologies, de la mécanique à l’électronique, avec son propre vocabulaire et gestuel. Celui d’Elvis parle, chante, danse, donne même sa bio, et propose un concert du King en vidéo.

Jeu d’origine française

C’est l’époque des cafés enfumés et bien plus ancien encore que le roi du rock’n’roll. "Le flipper est Français, il s’appelait le jeu de Bagatelle remontant à Louis XIV", nous apprend Patrick, avant de devenir un jeu incontournable en Amérique où son berceau se trouve à Chicago. Gottlieb, Williams, Bally se sont partagé le gâteau avant l’essor des jeux vidéo et l’arrivée de l’euro qui a marqué un coup d’arrêt. La marque Stern paye aujourd’hui à prix d’or licences et droits à l’image pour offrir du rêve aux joueurs et collectionneurs. Ainsi, un prototype coûte 1,5M de dollars… On peut aussi trouver pour 3 000 € un flipper mécanique d’occasion, des années 70. Patrick, lui, garde sa petite collection, et entend transmettre, réparer le flipper pour le perpétuer. Le soigner aussi. Ainsi, lors du premier confinement, il se déplaçait avec une feuille d’attestation où un chef d’entreprise avait écrit : "Pour le bien-être de ses salariés." Comme un médicament. D’ailleurs, en Amérique, le flipper se joue aussi dans les pharmacies. "Faire rire dans un monde triste", telle est la devise de ce passionné du groupe de rock Kiss pour partager et lancer de bons baisers comme des boules de flipper. Comme ceux envoyés à sa maman qui coule aussi des jours heureux à Saint-Geniez, sur le bord du Lot, désormais temple du flipper.

Flippers passion au 06 72 11 07 50.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint Geniez D'olt Et D'aubrac

131000 €

Au 2ème et dernier étage d'une petite copropriété, très bel appartement dup[...]

169600 €

Très bel immeuble en pierre à deux pas du centre-ville de Saint Geniez d'Ol[...]

517 €

SAINT GENIEZ D'OLT : Grand T3 lumineux au 1er étage avec ascenseur dans qua[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint Geniez D'olt Et D'aubrac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?