Bassin decazevillois : les "Sam" iront manifester à Paris mercredi 12 janvier

Abonnés
  • Les Sam continuent à occuper les ateliers de la zone des Prades.
    Les Sam continuent à occuper les ateliers de la zone des Prades. DDM
Publié le

Les salariés de la fonderie de Viviez ne désarment pas et vont aller crier leur colère sous les fenêtres parisiennes du ministère de l’Économie.

Bonne Anné… Toujours là en 2022". Le combat continue à la fonderie Sam de Viviez. Les salariées et salariés licenciés poursuivent l’occupation de l’usine et la RD 840 est toujours bloquée entre le giratoire de La Vitarelle à Decazeville et le giratoire de Laubarède à Viviez. Suite à une erreur dans le délai de convocation du CSE (conseil social et économique) de SAM du 20 décembre, 18 salariés protégés (représentants du personnel) ont vu la procédure de licenciement à leur encontre annulée. Un nouveau CSE se tiendra le 14 janvier (si le délai de convocation est bien respecté…). Pour l’heure, l’action continue et c’est dans les locaux de l’usine qu’ils protègent que les SAM ont adressé à toutes celles et tous ceux qui les soutiennent leurs vœux pour 2022.

Réunis hier matin en assemblée générale, la première de 2022, au 42e jour de l’occupation de l’usine, les Sam ont décidé de se rendre à Paris, le 12 janvier prochain afin de manifester devant le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance.

Ghislaine Gistau, Sébastien Lallier et David Gistau, représentants du personnel expliquent dans ce cadre : "Pour faire entendre nos exigences, tant en termes de projets industriels que de mesures d’accompagnements qui répondent à la fois aux aspirations des hommes et des femmes de l’entreprise et de tout un territoire. le ministre Bruno Le Maire et Renault avaient pris des engagements pour un accompagnement exemplaire. Le ministre doit les respecter et faire en sorte que le constructeur automobile les respecte. Nous avons informé le collectif Tous Ensemble pour le Bassin decazevillois. Nous appelons tous ceux qui le souhaitent à manifester à Paris avec nous. D’autres actions symboliques auront lieu durant la semaine à venir.".

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Bernard-Hugues Saint-Paul
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Viviez

96500 €

Viviez : Maison de type 2 en plain-pied de vie avec jardin et cour sur le d[...]

159000 €

Viviez : Ensemble immobilier comprenant : Une maison individuelle de type 4[...]

69000 €

Proche école et commerces, Maison T3 rénovée avec terrasse couverte, cour e[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 4 mois Le 04/01/2022 à 11:42

Sur la photo il y tout au plus 50 ou 60 personnes soit moins de 20% de l'effectif de l'entreprise. Il vaudrait mieux écrire "des SAM" et non "les SAM" .