À Millau et aux alentours, il est facile de recycler son sapin

Abonnés
  • Il est désormais possible de recycler son sapin.
    Il est désormais possible de recycler son sapin.
Publié le
MIRALLES Corentin

Millau grands causses propose aux habitants et aux commerçants des solutions pour donner une seconde vie aux arbres de Noël.

Mon beau sapin, roi des forêts. Si comme le dit la chanson, en hiver le sapin est maître en son royaume et ce même sur certaines parties du Larzac, il est aussi la star des salons. Trônant fièrement au milieu de la maison, paré de guirlandes et de boules multicolores, il accompagne chaleureusement tout au long du mois de décembre l’impatience grandissante des petits et des grands à l’approche des fêtes de fin d’année.

Mais c’est le 25 au matin qu’il joue sa partition finale dans une apothéose de papiers cadeaux déchirés et de jouets rapidement déballés. Ensuite, notre vieil ami le conifère perd de sa superbe en même temps que ses épines et finit même par tomber en disgrâce aux yeux de ses propriétaires. Mais, en cas de petit pincement au cœur au moment de jeter votre sapin déplumé, il est désormais possible de lui offrir une seconde vie. La communauté de communes Millau grands causses met en place un service de ramassage des sapins usagés, à la fois pour les commerçants et les particuliers. Le bois des 111 arbres de Noël distribués aux commerçants sera ainsi transformé en paillage, à condition que ceux-ci soient déposés sur la place Emma Calvé ou celle du Mandarous, à partir de demain 10 heures et jusqu’à jeudi 19 heures et "d’être totalement dépourvus de décorations", précise la communauté de communes.

Pour les particuliers qui souhaiteraient un avenir écologique pour leur sapin, les déchetteries sont aussi là pour ça. Celle de Millau est ouverte du lundi au samedi et celles de Saint-Georges-de-Luzençon et d’Aguessac les lundis, mercredis et samedis. Les horaires pouvant parfois varier, il est conseillé de s’assurer de l’ouverture de la déchetterie avant de s’y rendre.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?