Covid-19 : pouvez-vous obtenir un autotest gratuit en pharmacie ?

  • Les autotests sont notamment pris en charge pour les personnes cas contact qui présentent un schéma vaccinal complet. 
    Les autotests sont notamment pris en charge pour les personnes cas contact qui présentent un schéma vaccinal complet.  Repro CPA
Publié le

Depuis lundi 3 janvier, les autotests font désormais partie du protocole de dépistage du Covid-19, avec les nouvelles règles d’isolement entrées en vigueur. Mais alors qui peut s’en procurer et comment ?
 

Les règles d’isolement pour les personnes cas contact d’un malade du Covid-19 ont changé depuis lundi 3 janvier. Désormais, deux autotests doivent être réalisés à J + 2 et à J + 4, en plus du test antigénique ou PCR effectué dès que la personne apprend qu’elle est cas contact, indique le gouvernement. Vendus en pharmacie et depuis le 28 décembre en grande surface, ces tests étaient jusqu’alors aux frais de ceux qui souhaitaient s’en procurer. Il est maintenant possible de se les faire rembourser, mais à certaines conditions.

Pour les personnes vaccinées

Les autotests sont désormais pris en charge pour les personnes cas contact qui présentent un schéma vaccinal complet. « Le résultat du test RT-PCR ou du test antigénique doit être présenté pour se faire délivrer en officine les autotests préconisés »indique l’Assurance maladie sur son site.

Pour certains professionnels

Certains professionnels, qui travaillent auprès des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, peuvent également avoir accès à des autotests gratuits. Un justificatif professionnel devra alors être présenté au pharmacien pour ne pas avoir à avancer les frais du test.

Pour les enfants de moins de 12 ans

Autres personnes concernées : les enfants de moins de 12 ans, pour qui la vaccination n’est pas obligatoire. Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a en effet indiqué Le Parisien que « désormais, quand la famille fera le premier test, elle recevra en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4 ». Cela toujours dans le cas où l’enfant est cas contact.

Et pour les autres ?

Aucune prise en charge des frais entraînés par l’achat d’autotests n’est prévue pour les personnes non vaccinées ou dont le schéma vaccinal est incomplet, ni pour les autotests dits « de confort », par exemple avant de retrouver ses proches ou sa famille.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?