En Angleterre, des séances de comédie pour personnes traumatisées

  • Pour surmonter un traumatisme, des cours de comédie peuvent être prescrit par un médecin
    Pour surmonter un traumatisme, des cours de comédie peuvent être prescrit par un médecin Krakenimages.com / Shutterstock
Publié le

(ETX Daily Up) - Depuis le début de l'année, les médecins de Bristol, en Angleterre, peuvent prescrire des cours de comédie pour leur patient souffrant de traumatisme. Ce protocole est expérimenté par le système de santé publique du Royaume-Uni, avec l'aide de comédiens professionnels, tout au long du mois de janvier.

Le rire peut-il soigner ? C'est le pari lancé par le NHS, le système de santé publique du Royaume-Uni depuis le 1er janvier 2022 dans la ville de Bristol, au sud-ouest de l'Angleterre. Intitulé "Comedy on Referral", ce programme propose aux médecins de prescrire aux patients souffrant de traumatismes des cours de comédie. L'objectif est d'aider ces personnes à voir le "côté amusant" de leur expérience, souligne la BBC. Cette expérimentation se déroule jusqu'au 31 janvier prochain.

Les personnes souffrant de troubles tels que le stress post-traumatique, de dépressions, d'anxiété ou le deuil sont concernées par cette expérience. Au programme, six semaines d'ateliers d'écritures pour rédiger des textes légers sur leurs expériences. Lors de ces cessions, entièrement gratuites, les participants sont invités à jouer les scènes.

"La comédie est une force pour le bien et les gens ne réalisent pas à quel point elle peut changer [leur] vie" explique la comédienne Angie Belcher. L'humoriste et scénariste explique que les comédies viennent du "traumatisme, pas des moments heureux". La professionnelle, qui possède une maitrise en psychologie, a contribué à développer ce programme avec l'aide de conseillers en santé. Selon elle, les personnes qui suivront ce programme se sentiront "15 cm plus grands".

Même en dehors de ce genre de thérapie, "le rire est peut-être le meilleur anti-stress naturel" souligne le médecin Jimmy Mohamed au micro d'Europe 1. "Il va nous permettre de libérer des hormones, à savoir des endorphines, qui vont avoir une action anxiolytique et antidépresseur. Cela active aussi le circuit de la récompense, avec de la dopamine", précise le spécialiste. Avec l'âge, la durée quotidienne du rire diminue, passant de 300 éclats de rire chez l'enfant à 20 chez l'adulte.

ETX Daily Up
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?