Espalion : la Mas de St-Côme à nouveau en grève ce mardi 11 janvier

  • Les salariés de la Mas étaient déjà en grève le 7 décembre.
    Les salariés de la Mas étaient déjà en grève le 7 décembre.
Publié le

Le personnel de la Fondation Opteo (+ de 1 000 salariés répartis dans plus de 35 établissements et services, dont la Maison d’Accueil de Saint-Côme-d’Olt) est en grève pour la troisième fois ce mardi 11 janvier.
 

Les agents et salariés relevant du secteur médico-social et social ne savent toujours pas quand ils recevront l’augmentation de 183 € annoncés par le gouvernement et dont les accords ont été signés le 13 juillet 2020 par le ministre des Solidarités et de la Santé et par une majorité d’organisations syndicales, pour le personnel hospitalier bénéficiaire depuis 18 mois environ.

Une situation totalement inégalitaire et complètement injuste

Depuis le début de la crise sanitaire, tous les professionnels de la Fondation Opteo sont mobilisés et investis pour gérer au mieux cette situation. Ils ont accepté des modifications d’organisation et d’horaire de travail dans un contexte économique lui aussi de plus en plus difficile. Les conditions de travail se dégradent, les absences ne cessent d’augmenter et ne sont pas remplacées. Les effectifs sont réduits au strict minimum… Les relations humaines sont laissées de côté pour n’être plus qu’axées, pour beaucoup, sur le soin même si parfois le manque d’infirmier se fait sentir. Infirmiers, aides médico-psychologiques, aides-soignants, ASI, services généraux sont "tous épuisés". Malgré les annonces du Premier ministre, relayées par quelques députés aveyronnais, le versement de la prime de 183 € ne sera pas pour tous…

Le 7 décembre dernier, les salariés de la Fondation Opteo se sont mobilisés en nombre, en dépit de la pression de certains supérieurs hiérarchiques. Ils recommencent ce mardi 11 janvier pour affirmer leur volonté de voir les choses évoluer dans le bon sens et pour tous et de redonner la qualité des services aux résidents et à leurs familles.

"Ça suffit d’être corvéable et serviable à souhait !"

L’ensemble du personnel, soignant et services généraux demande une revalorisation des grilles salariales trop basses au regard du travail et des responsabilités demandés à tous pour rendre attractif leurs métiers et éviter la fuite de collègues vers d’autres secteurs.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

457 €

A louer un appertement type T4 à 10 min à pied du centre ville d'Espalion. [...]

290 €

Au centre ville d'Espalion, appartement de type 1 composé d'une cuisine/séj[...]

364 €

ESPALION : Dans résidence récente jouissant de bonnes prestations (piscine,[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?