Le jeune Espalionnais Hugo Vaz veut devenir le meilleur peintre au monde

Abonnés
  • Hugo Vaz sera en lice à Lyon pour la finale nationale cette semaine. Il s’est entraîné dans l’atelier carrosserie de la chambre de métiers et de l’artisanat.
    Hugo Vaz sera en lice à Lyon pour la finale nationale cette semaine. Il s’est entraîné dans l’atelier carrosserie de la chambre de métiers et de l’artisanat. Centre Presse Aveyron - Guilhem Richaud
Publié le

Le jeune Espalionnais de 22 ans va participer cette semaine à la finale nationale de la Worldskills Compétition, les olympiades des métiers en peinture automobile. À la clé, une qualification pour le rendez-vous mondial, à Shanghai.
 

"Patient, rigoureux, et méticuleux." C’est avec beaucoup de calme et d’assurance qu’Hugo Vaz liste les qualités nécessaires pour être un bon peintre en carrosserie. Le jeune homme, âgé de 22 ans, sait de quoi il parle. En 2017, il avait obtenu le titre de meilleur ouvrier de France régional dans son domaine de prédilection, alors qu’il était en formation (CAP peintre en carrosserie) au sein du campus des métiers de la chambre de métiers et d’Artisanat, sur son site d’Onet-le-Château.

Celui qui est originaire d’Espalion, et qui travaillait depuis son diplôme dans un garage à Calmont, s’est lancé, en 2021, dans un nouveau défi, qui va aboutir en fin de semaine.Après avoir passé les sélections régionales et départementales, il va participer de mercredi à samedi, à la Worldskills Compétition, les olympiades des métiers en peinture automobile. Pendant quatre jours, il affrontera des représentants des treize autres régions de France (un pour chacune des douze autres de métropole et un pour l’ensemble des DOM-TOM), pour obtenir son ticket pour les finales internationales, qui auront lieu à Shanghai, en Chine, fin 2022. Un précieux sésame que le jeune Aveyronnais se verrait bien décrocher, et suivre ainsi la trace d’Enzo Barragato, troisième mondial en 2017 (lire par ailleurs).

Quatre épreuves très techniques

Pour réussir dans ce concours d’excellence, Hugo Vaz n’a pas lésiné sur les moyens. Il a quitté son emploi il y a quelques semaines pour se concentrer sur sa préparation, mais également plancher sur un projet d’installation ensuite. Et pour avoir le temps et les moyens de peaufiner ses techniques, le jeune homme s’est naturellement rapproché de l’atelier carrosserie du CFA de la chambre de métiers et d’artisanat. Il connaît bien les lieux pour y avoir passé trois années scolaire. D’abord en 2015 et 2016 dans le cadre d’un CAP carrosserie, puis l’année suivante pour se spécialiser dans la peinture.

Il y a retrouvé ses anciens professeurs, qui l’ont accompagné. "C’est beaucoup d’heures d’entraînement, détaille-t-il. On n’arrive pas sur place sans avoir passé du temps en amont pour tout bien maîtriser." Car à Lyon, l’Espalionnais va devoir passer quatre épreuves très différentes. "Il faudra peindre un réservoir de moto selon un modèle précis, puis protéger le côté latéral d’une voiture avec le moins de déchets possibles, peintre une portière à l’extérieur et à l’intérieur, puis à l’œil reproduire une couleur qui nous est proposée", détaille le candidat. Le tout dans un temps à chaque fois contraint.

Servir d'exemple

Si le jeune homme passe les différentes étapes, en fin de semaine, il terminera, par un travail sur un pare-chocs. Une épreuve ouverte aux cinq meilleurs des précédents exercices. Samedi soir, Hugo Vaz espère bien être parmi les deux meilleurs de France. Et passer donc ainsi une nouvelle étape vers Shanghai. Il restera ensuite un an à la délégation française pour arrêter définitivement son choix pour ce rendez-vous mondial, qui fait rêver bon nombre de jeunes carrossiers de moins de 23 ans, l’âge limite pour s’inscrire.

Derrière lui, l’Aveyronnais pourra compter sur le soutien sans faille de ses anciens professeurs, mais aussi de la direction de la chambre de métiers. Il a pu échanger cette semaine avec Pierre Azémar, le président de la structure, ravi de voir le département une nouvelle fois briller dans ce domaine. "C’est une fierté de voir un ancien apprenti relever un tel défi, a-t-il lancé, plein d’enthousiasme. Ce serait un honneur que l’un des meilleurs peintres en carrosserie au monde soit passé par le campus des métiers de l’Aveyron. On a à cœur de l’accompagner avec tous les professeurs qui exercent ici."

Avec bien en tête que l’exemple d’Hugo Vaz va motiver des vocations parmi les apprentis actuellement en formation. C’est d’ailleurs déjà le cas puisque trois jeunes ont déjà annoncé leur envie de participer à la prochaine édition.

Les formations automobiles habituées des récompenses

La participation d’Hugo Vaz à la Worldskills Compétition est la confirmation du beau dynamisme et de la qualité des formations dispensées au sein de l’atelier carrosserie du campus des métiers de la chambre de métiers et de l’artisanat de l’Aveyron.

Avant l’Espalionnais, une dizaine d’élèves avaient déjà participé à cette compétition et notamment Enzo Barragato, troisième mondial en 2017. Tous sont passés entre les mains d’Alain Bagnéris, enseignant sur le site depuis 1993 et qui est également président régional du concours. Il sera également présent à Lyon cette semaine.

En effet, comme ses homologues dans chaque région, il fera partie du jury qui notera les candidats.

La participation d’un ancien élève à ce concours d’exception est un beau gage de reconnaissance pour les formations automobiles de la chambre, qui réunissent actuellement 200 élèves en apprentissage dans 150 entreprises aveyronnaises.Le chiffre est important car le secteur est en tension. En effet, comme pour de nombreux autres domaines en Aveyron, le manque de main-d’œuvre dans les entreprises des métiers de l’automobile est très important.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

240 €

Studio Rodez dernier étage sans ascenseur, situé en haut de la rue du 11 no[...]

353 €

Entrée, séjour avec coin cuisine (séparation bar, plaques chauffantes frigo[...]

275 €

APPARTEMENT SITUE BOULEVARD D'ESTOURMEL DANS RESIDENCE DE STANDING COIN - [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?